Tanner Pearson, cible potentielle dans une transaction impliquant Max Pacioretty?

Cette année, rien ne sert d’analyser la situation du Canadien en long et en large pour déterminer le statut de l’équipe en vue de la date butoir : Marc Bergevin sera assurément vendeur.

Positionner d’autres formations de la LNH sur le marché s’avère un exercice beaucoup plus difficile. Par exemple, les Rangers qui ne sont qu’à un petit point d’une place permettant l’accès aux séries éliminatoires chercheraient à faire table rase. Possédant le même nombre de points au classement général, il faut toutefois s’attendre à voir les Islanders aller dans une direction opposée, en greffant des joueurs importants à leur noyau.

Les Kings de Los Angeles se retrouvent donc dans une position similaire, alors qu’elle flirte sérieusement avec une place en séries éliminatoires. Pour le moment, impossible d’établir avec précision la stratégie que Rob Blake empruntera d’ici le 26 février…

Menotté par des contrats imposants ainsi qu’un noyau vieillissant, il ne serait pas surprenant de voir le dirigeant recrue se ranger dans le camp des vendeurs. Sans nécessairement faire la file pour participer à une surenchère impliquante Evander Kane, les Kings chercheront à compléter de bonnes transactions hockey, leur permettant d’obtenir du renfort à moyen terme.

Dans cette situation, The Fourth Period estime que Max Pacioretty pourrait bien figurer sur la liste d’emplettes des Kings.

Contrairement à plusieurs équipes qui cibleront le capitaine du Canadien, la formation de la Californie détient plusieurs espoirs qui pourraient plaire à Marc Bergevin. L’important aux yeux de Rob Blake sera sûrement de conserver ses deux meilleurs jeunes, Gabriel Vilardi et Kale Clague suite à la transaction.

Pour cela, un joueur établi devra être offert à titre de compensation au Canadien. Tanner Pearson, un marqueur établi – plus jeune, comme le demanderait Marc Bergevin – attirerait les regards du CH selon la même source. Pouvons-nous lier les cas des deux joueurs?

Le plan des Kings serait de marchander Pearson en retour d’un arrière de talent, mais la donne pourrait changer compte tenu du fait que des marqueurs de la trempe de Pacioretty sont rarement disponibles sur le marché. En faisant l’acquisition de Pearson, le Canadien mettrait la main sur un marqueur moins talentueux, mais qui pourrait apporter un bon coup de main sur un deuxième trio jusqu’en 2021.

Apte à évoluer à l’aile gauche et droite, Pearson est un ancien choix de première ronde âgé de 25 ans très futé qui est reconnu pour son excellent tir. Sa constance le rend toutefois extrêmement imprévisible, ce qui explique pourquoi des rôles secondaires cadrent mieux avec son profil.

Une offre composée de Pearson, le jeune centre Jarett Anderson-Dolan ainsi qu’une sélection de premier tour pourrait faire craquer Marc Bergevin… si l’estimation de ses demandes faite par les différents insiders s’avère vraie!

Néanmoins, même si ce pacte semble juste pour les deux formations, Rob Blake pourrait faire preuve de plus de prudence. L’acquisition de Milan Lucic pour une campagne s’est soldée par un véritable échec, alors que Colin Miller, Martin Jones, et qu’une sélection de première ronde dans un excellent encan ont été sacrifiés.

Malgré cela, bien malin est celui-ci qui parierait contre les Kings, qui ont connu des succès surpris en séries éliminatoires. Surtout si ceux-ci pouvaient compter sur un arrière supplémentaire et Max Pacioretty…

En Rafale

– Les Knights excellent à la maison…

– Et le Canadien en arrache!

– Une réunion entre deux potes!

PLUS DE NOUVELLES