Taïder et Montréal : Le début d’une belle histoire ?

Il y a d’abord eu le fait que Saphir Taïder arrive en Montréal en « échange » de Dzemaili. Moins offensif, moins connu dans le monde du foot. Plusieurs se demandaient si l’Impact n’était pas perdant, ou même s’il ne servait pas de remise pour les joueurs n’arrivant pas à se trouver une place à Bologne.

Puis il y a eu l’histoire du numéro. Même si c’est Patrice Bernier lui-même qui lui a remis son #8, il s’en est trouvé pour voir en ce choix un manque de respect à l’ex capitaine et légende de l’Impact.

Ce n’étaient pas les meilleures circonstances pour l’arrivée de Saphir Taïder, nouveau joueur désigné de l’Impact, mais reste qu’il m’a donné l’impression d’un homme qui embrasse un nouveau projet pleinement, qui a envie d’être ici, de se donner pour le club.

En début de semaine, Taïder était l’invité du podcast La gazette du fennec, un genre de Kan Football Club algérien.

Une entrevue d’une quinzaine de minutes réalisée alors que le milieu montréalais était à Miami, un soir de la première phase du camp d’entraînement qui vient tout juste de se terminer. Mais surtout une entrevue différente des médias mainstreams, où Taïder n’était pas sous la loupe et pouvait se permettre de répondre honnêtement.

Ce qu’on apprend d’abord dans cette entrevue, c’est que l’image de la MLS comme ligue de retraités ou ligue de bas-niveau est difficile à changer. La MLS a beau commencer à former des joueurs pour les meilleurs ligues du monde, les perceptions sont difficiles à changer. On sentait dans le ton et dans les questions des interviewers de Taïder qu’ils ont énormément de difficultés à comprendre le choix du milieu de traverser l’océan à seulement 25 ans.

On sent un réel regard de haut envers la MLS, et il aurait été facile pour Taïder de présenter son choix de Montréal comme un pas de côté afin de revenir plus fort vers l’Europe, mais ce n’est pas du tout ce qu’il a fait. En toute franchise, Taïder a vanté le projet sportif de Montréal et même le niveau de jeu de la MLS. Pour lui, l’Impact de Montréal est un choix de vie mais également un choix sportif alors qu’il voit la ligue s’améliorer et grandir à vitesse Grand V chaque saison.

Saphir Taïder | Crédit photo : 98,5FM

Il a discuté plusieurs fois avec Rémi Garde et a été séduit par le projet et la renommée de l’entraîneur, tout comme il l’a été par le centre d’entraînement de l’équipe qu’il qualifie d’incroyable. Saphir Taïder affirme même que l’Impact et la MLS pourront lui permettre de poursuivre sa progression, ce qui démontre toute la confiance qu’il a envers le projet qu’il vient de joindre.

Questionné à savoir si son choix de la MLS pourrait l’éloigner de la sélection algérienne, il s’est étonné de cette question en mentionnant que le championnat américain est facile à suivre médiatiquement à l’international et qu’il ne voit pas pourquoi ce choix le laisserait de côté avec les Fennecs. Cela n’a pas fait partie de sa prise de décision puisqu’il estime que la MLS ne nuit en rien à ses chances de revenir en sélection.

Des réponses faciles ou même naïves, me direz-vous? Peut-être, mais Taïder semble honnête et réellement heureux du choix qu’il a fait. Il affirme lui-même qu’il aurait pu aller ailleurs en Europe ou même ailleurs dans le monde autre qu’en MLS, mais c’est Montréal qu’il a choisi.

Saphir Taïder et Montréal, c’est décidément une histoire qui commence bien. Il est assuré qu’il fera moins bouger les filets que Blerim Dzemaili, celui qu’il remplace, mais Taïder s’amène à Montréal avec l’envie de remporter un championnat, avec l’envie de s’intégrer au club et à la communauté et d’y faire une différence. En ce sens, il me semble déjà un meilleur fit avec l’Impact et avec Montréal que ne l’aurait jamais été Dzemaili. N’est-ce pas justement le point sur lequel insiste souvent Joey Saputo? Un bon joueur désigné fait la différence sur le terrain, mais également comme image de l’équipe dans la communauté. Taïder semble être dans ce moule.

Il est tôt, et tout dépendra de ce qu’il sera en mesure d’offrir sur le terrain et de la différence qu’il fera dans le milieu montréalais, mais pour moi, Saphir Taïder et Montréal, ça semble être le début d’une belle histoire. Qui sait, peut-être fera-t-il honneur longtemps au #8 du capitaine Bernier.

DANS L’ABRI
– Ça semblait pratiquement fait il y a à peine 24 heures, mais voilà que le prêt de Nehuen Paz vers Montréal est remis en question.

Il semblerait qu’au final, Bologne tente de faire de la place pour que Nehuen Paz intègre directement leur effectif. Bologne tenterait actuellement de transférer Domenico Maietta vers Empoli, ce qui ouvrirait une place pour Paz. S’ils n’y arrivent pas avant la fermeture de la fenêtre de transfert européenne, qui est ce soir, alors Paz pourrait peut-être finalement venir vers Montréal. Il reste que la question demeure et est d’autant plus actuelle, dans quel état d’esprit? À mon humble avis, Rémi Garde et son équipe doivent chercher un autre défenseur central, de préférence un qui, comme Taïder, embrasserait le projet de l’Impact à long terme.

– L’impression qu’on verra ce type de transferts de plus en plus souvent en MLS désormais. C’est surtout bien de voir que ces joueurs ne partent pas vers les classiques championnats scandinaves mais bien vers des clubs qui ont de grosses ambitions.

– Clément Grenier choisit finalement Guingamp, en Ligue 1. L’Impact était en contact longtemps avec le joueur, selon Vincent Destouches, tout comme l’Union de Philadelphie.

– Le Galaxy de Los Angeles ne veut pas revivre l’enfer de la dernière saison, surtout pas avec l’arrivée d’un compétiteur directe dans sa ville avec le LAFC, et il prend les gros moyens pour y arriver. Est-ce finalement l’année où Zlatan fera le saut en MLS? Qu’est-ce que ça impliquerait pour Ola Kamara?

– LAFC semble d’ailleurs se chercher des partisans canadiens. L’équipe vient d’officialiser la signature de deux internationaux canadiens qui étaient à la Gold Cup, ils rejoindront l’entraîneur adjoint canadien Marc Dos Santos.

– La liste d’invités s’allonge de plus en plus, ne ratez pas votre chance!

Commentez, partagez et suivez-moi sur Twitter et Facebook.

ALLONS!

 

PLUS DE NOUVELLES