Sylvain Lefebvre parle « encore » du problème récurrent de son équipe

Pendant que certains joueurs de la LNH sont en pause et que les autres sont à Tampa Bay afin de participer à l’événement du Match des étoiles, le Rocket, lui, ne relaxait pas. Une Place Bell où 6223 partisans se sont déplacés afin d’observer une équipe qui en arrache encore plus que son grand frère. Après avoir pointé ses joueurs du doigt, Sylvain Lefebvre souhaitait une réponse positive…

Le Moose du Manitoba était en ville, avec Pascal Vincent comme pilote, et Patrice Cormier comme capitaine. Cette équipe trône au sommet de la division Centrale et figure au deuxième rang du circuit. Une mission qui s’annonçait difficile, puisque le Rocket est sans saveur dernièrement… Les gars semblaient prêts pour ce duel. Ils étaient déterminés, ils ont dirigé 40 rondelles vers Eric Comrie, mais ils se sont inclinés 4-1. La malchance s’est tout simplement emparée de cette équipe.

Un rebond (dégagement tenté par Éric Gélinas) qui s’est ramassé devant la cage de Charlie Lindgren, ce qui a permis au Moose d’inscrire un but facile.

Nic Petan demeure un joueur que j’ai toujours affectionné. Il ne parvient pas à se tailler un poste régulier avec les Jets, mais quel talent brut. Regardez cette passe.

Les gens présents ont toutefois pu admirer cette pièce de jeu de Nikita Scherbak, qui a permis au petit Daniel Audette d’enfiler l’aiguille, lui qui était posté devant le filet.

Pour son retour au jeu, Chris Terry a lancé à sept reprises sur Comrie, sans marquer…Le Rocket a obtenu une tonne de lancers, mais il s’est incliné 4-1, je vous le rappelle… Terry n’était vraiment pas souriant à la suite de ce revers et il a passé un message à ses coéquipiers (et à lui-même).

Après la rencontre, Sylvain Lefebvre a mentionné qu’il « pensait » que son équipe avait joué un bon match, qu’elle avait obtenu beaucoup de chances de marquer, sans capitaliser. Alors que ce fut le contraire pour le Moose, qui sera encore à la Place Bell ce soir. Lefebvre a parlé de la mauvaise chance de son équipe, en plus de préciser que celle-ci a encore été capable d’aller chercher le gros but.

En rafale

– John Tavares veut jouer sa saison sans se préoccuper de son futur contrat.

– Allo? Le Canadien?

– Est-ce une coïncidence l’émoji du Canadien… qui ressemble à P.K. Subban?

– Très cute.

PLUS DE NOUVELLES