Subban et Smith-Pelly ont la bonne attitude, Marc

Tout est une question de timing, right? Eh bien, du timing, Renaud Lavoie pourrait démontrer au cours des prochains jours ne pas en avoir beaucoup.

Il vient de publier un article concernant la superbe attitude des joueurs des Capitals dans le Journal de Montréal.

Lavoie nous a parlé du réel vent de changement qui se ressent dans le vestiaire des Capitals. Il nous a aussi vanté la grande unité des troupes.

Brooks Orpik et Brande Holtby ont mentionné à Lavoie que le départ de certains vétérans a changé des choses… Qu’il a apporté un vent de fraîcheur. Le départ de certains joueurs a fait diminuer/changer la pression.

Parmi les vétérans qui ont quitté l’été dernier : Karl Alzner.

Le départ de ces joueurs qui ressentaient la pression de gagner et le fait de les voir remplacer par des plus jeunes qui veulent tout simplement gagner, ça a fait la différence selon eux.

Orpik a même osé vanter l’arrivée de Devante Smith-Pelly comme étant positive (et ayant servi à améliorer l’attitude dans le vestiaire). J’ai mon voyage…

Comment ne pas tracer de parallèles avec le Canadien, ses joueurs qui ressentent qu’ils doivent gagner (mais que la défaite ne dérange pas tant que ça) et ceux qui veulent à tout prix gagner? Pacioretty et Gallagher… Price et Danault… Weber et Shaw…

Les joueurs des Caps apprécient davantage chaque victoire, car ils ne se disent pas qu’ils doivent gagner.

Vous comprenez la différence?

Est-ce que l’on doit absolument envoyer certains vétérans importants sous d’autres cieux à Montréal afin de changer la culture et ainsi modifier l’attitude générale du vestiaire? C’est ce que croit Marc Bergevin.

Mais le problème, c’est qu’il y a de bonnes chances que ce ne soient pas les bons vétérans qui soient identifiés et envoyés ailleurs.

Revenons à Lavoie…

Je vous parlais de timing d’entrée de jeu.

Imaginez si les Capitals échappent les deux prochains matchs et qu’ils sont éliminés par les Penguins…

Croyez-vous que l’on vantera l’attitude des joueurs à Washington jeudi si ça se produit? Non!

Vous pouvez être certains que ce sera le contraire. Autre preuve que la fameuse attitude a le dos large.

Est-ce que ça existe vraiment, l’attitude? Je veux dire… Est-elle malléable? Modifiable?

Ou est-ce simplement la victoire qui la met sous lumière de façon positive (et vice versa)? On le saura jeudi et vendredi, si les Penguins parviennent à revenir de l’arrière.

Pendant ce temps, on ne peut que se dire que P.K. Subban a la bonne attitude (lui aussi) à Nashville…

En rafale

– Puisqu’il est question d’attitude…

– Marchand a raté une belle occasion de faire parler de lui pour les bonnes raisons hier soir.

– Comment la ligue peut-elle demander à être prise au sérieux lorsqu’elle ne sanctionne pas ce genre de gestes-là?

– Hunter ou Dubas pourrait quitter les Maple Leafs s’il n’est pas promu DG. [TVA]

– Vous dites? Mets-en!

PLUS DE NOUVELLES