Steve Yzerman veut-il jouer avec le feu (et se brûler)? | Evgeni Malkin n’est pas heureux à Pittsburgh

Euphémisme: le courant ne passe pas entre Jon Cooper et Jonathan Drouin. LIEN

Aux yeux de Cooper, Drouin n’est qu’un autre attaquant talentueux dont le talent attire les foules, mais ne fait pas gagner des matchs. Et ce n’est pas parce qu’il n’a pas le tour avec les jeunes. Il voue une confiance aveugle à Palat, Johnson et Kucherov, avec qui il a tout raflé dans la ligue américaine.

Les 3e et 4e trios du Lightning ont beau ne pas produire, un joueur au style de jeu unidimensionnellement porté vers l’attaque n’aide pas l’équipe qui marque le plus de buts de la LNH. Surtout quand ce même joueur n’est pas reconnu comme un spécialiste en récupération de rondelle ou un as défensif contenant les meilleurs éléments adverses.

En 32 minute d’utilisation en séries, Drouin a vu 20 chances de marquer aller contre son camp. C’est tout dire.

Est-il mal utilisé? Serait-il meilleur avec Stamkos? J’ai mes réserves.

Bref, le Jonathan Drouin 1re année n’est d’aucune utilité au Lightning en ce moment. Mais ça ne veut pas dire qu’il ne le sera pas un jour ou l’autre.

Quand Steve Yzerman a repêché Drouin, ce n’était certainement pas pour son jeu défensif. C’était pour ses manoeuvres électrisantes, ses élans créatifs, ses tirs dans la lucarne, ses accélérations avec la rondelle; le « facteur wow » dans son jeu susceptible de changer le cours d’un match d’un instant à l’autre. S’il utilise efficacement cet arsenal, Yzerman peut vivre avec quelques carences à l’autre extrémité de la glace.

La réalité, c’est que les joueurs doués comme Drouin sont ceux qui ont à défendre le moins puisqu’ils ont un grand sens de l’anticipation et ils s’accaparent la possession de la rondelle. Naturellement, ils sont aussi utilisés dans des situations offensives. Alors, pour le peu de travail qu’ils ont à faire dans ce département, on leur demande d’être relativement fiables. Et le natif de Saint-Agathe n’a pas su remplir ces maigres exigences. Puis, quand ces joueurs ne dominent pas avec leurs habiletés, leurs responsabilités défensives s’accroissent et ils doivent trouver un moyen de se rendre utiles.

Patrick Kane, Tyler Seguin, John Tavares, Johnny Gaudreau et Alexander Ovechkin ne sont jamais louangés pour leur jeu défensif – même s’il n’est pas mauvais pour autant. Mais ils anticipent, jouent intelligemment et veillent à générer plus d’offensive que l’opposition lorsqu’ils sont sur la glace.

Peut-on tirer la conclusion que Drouin ne va jamais satisfaire les minces exigences défensives ou dévoiler son énorme talent parce qu’il ne l’a pas entièrement fait lors de sa 1re année dans la ligue, à 20 ans? Quand on s’intéresse à la courbe de progression de Phil Kessel et Tyler Seguin lors de leurs premières années, on trouve facilement la réponse. Non.

Si Yzerman veut vraiment échanger Drouin, il joue avec le feu. Le Lightning devra combler les demandes gargantuesques de Steven Stamkos et prolonger les contrats de Kucherov, Killorn et Coburn au terme de la prochaine saison. Or, lors des deux prochaines années, il ne versera que $894,166 à Drouin. Si le Québécois éclôt d’ici là, il lui offre un rapport qualité prix très enviable.  Échanger Drouin impliquerait recevoir des joueurs établis de haute gamme, donc payés à leur juste valeur (Hint: $$$). À moins d’oser un échange d’espoirs un contre un… Mais le dénouement de ce type de transaction est trop risqué, trop nébuleux.

Cette tournure d’évènements ne serait pas sans rappeler celle qui a envoyé Tyler Seguin à Dallas. Ça peut coûter un job ce genre de choses, parlez-en au pauvre Peter Chiarelli, qui n’a pas fini de se faire crucifier par les fans de Boston, même loin à Edmonton.

La règle d’or: ne jamais cracher sur le talent brut.

En rafale
– Bob McKenzie croit que Sharp sera échangé. Les Blackhawks pourraient demander un choix de 1re ronde.

Il indique aussi que l’Avalanche et ROR n’auraient pas entamé de discussions pour une prolongation de contrat.

– Georges Laraque croit qu’Alex Galchenyuk ne deviendra jamais un centre régulier et qu’il devrait être échangé pour Ryan Nugent-Hopkins! LIEN

Ce qui n’arrivera jamais.

– Teuvo Teravainen était dans la mire du CH lors du repêchage de 2012. LIEN

Selon une bonne source, tout n’a pas été rose pour Teravainen à son arrivée en Amérique. Le Finlandais était très timide, mais il était réceptif aux consignes. Il se tenait haut dans la zone sans s’impliquer le long des rampes. Yanick Perreault l’a pris sous son aile et l’a aidé à rebâtir sa confiance. Il en a fait son projet et disons que ça rapporte. 

– Le classement final de Bob McKenzie en prévision du repêchage. LIEN

– La suite pour André Tourigny?

– Connor McDavid passe à la caisse! LIEN

– Quel genre de coach est Jon Cooper? Brenden Morrow tente d’y répondre.

– Paquette meut maintenant écoeurer Toews en Français!

– Daniel Brière prendra vraisemblablement sa retraite le 2 juillet…

– Pittsburgh scrute le marché pour des attaquants top-6.

– Selon Elliotte Friedman, Malkin ne serait heureux de sa situation et ne dirait pas non à un changement de décor! LIEN

– On risque de voir beaucoup d’action au repêchage!

– Glen Sather ne sait pas s’il reviendra à titre de directeur général des Rangers l’an prochain! LIEN

Dans ce cas, il faut surveiller Jeff Gorton…

– Dougie Hamilton va être TRÈS (trop) gourmand cet été et nombreux spéculent sur la possibilité de voir les Oilers lui soumettre une offre hostile. Edmonton a beaucoup d’espace sous le plafond salarial et, évidemment, il ont besoin de renforts à la défense.

PLUS DE NOUVELLES