Stéphane Waite prend une partie du blâme et suggère que Niemi sera de retour

Tout le monde s’entretient, ces temps-ci. Les commentaires juteux fusent d’absolument partout, alors que plusieurs têtes importantes offrent leur analyse de la dernière saison.

Cet après-midi, c’était au tour de Stéphane Waite de faire entendre de sa voix. De passage au 91,9 Sports, le mentor de Carey Price y est allé de plusieurs remarques intéressantes.

Il a tout d’abord joué la game de la cassette en racontant qu’il n’y avait aucun doute dans sa tête que Price veut jouer à Montréal (et gagner une Coupe).

Malheureusement, on n’a pas le choix d’avoir des doutes là-dessus. Si on nous disait la vérité, on n’aurait pas besoin de le faire… Mais bon. Peut-être que dans deux ans, Geoff Molson démentira tout ça en affirmant que la décision était prise depuis longtemps… #Hehe

Waite a mentionné qu’il devait lui aussi revoir ses techniques, acceptant de prendre une partie du blâme. Pour une première fois depuis son arrivée à Montréal, l’entraîneur n’a pas su mener son protégé vers une saison de calibre élite.

L’autre truc hyper intéressant qu’il a révélé… C’est que Antti Niemi pourrait vraiment être de retour à Montréal, l’an prochain. Pas à Laval. À Montréal. Il va jouer dans la Ligue nationale, selon Waite. S’il dit ça, c’est qu’il croit qu’il doit demeurer avec la Sainte-Flanelle et que Bergevin recevra un bon rapport sur son bureau.

Si ce n’est pas à Montréal, ce sera ailleurs.

Évidemment, ces situations peuvent très vite changer. Il précise toutefois que les performances de Niemi ont constitué un baume sur une saison décevante.

Faut dire que le Finlandais a réellement prouvé sa valeur… Mais que ce poste de #2, en octobre 2018, semblait déjà attitré à Charlie Lindgren.

Il devra vraisemblablement jouer une troisième saison consécutive avec le club-école… Une situation qui peut être frustrante, à la longue.

Waite a également commenté la fatigue chronique de Carey Price, expliquant qu’il n’avait pas été surpris. Il a aussi expliqué à JiC que le mot «solution» était revenu très souvent, au cours de sa dernière discussion avec le #31.

En Rafale

– Upset!

– Je suis plié en deux.

– Bonne chance.

 

 

PLUS DE NOUVELLES