Stéphane Fiset est passé à deux doigts de devenir gardien partant du Canadien

On se souvient tous de l’échange qui a amené Jocelyn Thibault et les attaquants Martin Rucinsky et Andrei Kovalenko à Montréal contre Patrick Roy et Mike Keane. Pourtant, l’histoire aurait pu être bien différente, si Serge Savard était resté en poste, au lieu de se faire mettre à la porte en octobre 1995. Stéphane Fiset aurait bel et bien pu devenir le gardien #1 de l’organisation du Canadien…

Alors qu’il était gardien avec les Kings – et que ceux-ci s’amenaient à Montréal afin d’affronter le Canadien, il a eu la confirmation qu’il aurait dû prendre la place de Patrick Roy lorsqu’il serait parti, en 1997.

« J’avais entendu des rumeurs auparavant, mais c’était des rumeurs. Je suis resté surpris quand il m’a dit ça. L’échange était presque fait, Patrick Roy et Mike Keane s’en allaient au Colorado contre Owen Nolan, Martin Rucinsky ou Andrei Kovalenko et moi. Il a fallu qu’il l’annule parce qu’il a été mis à la porte. J’ai tout de suite appelé ma femme pour lui raconter… »

– Stéphane Fiset

Néanmoins, Fiset a eu le droit à une petite consolation, en restant au Colorado, alors qu’il a remporté la coupe Stanley en étant l’adjoint de Patrick Roy. D’ailleurs, ça a été assez dure à accepter pour lui puisqu’en voyant arriver Roy, il savait qu’il ne jouerait plus beaucoup :« Tu n’es pas déçu que ça soit Jocelyn qui parte, mais tu sais que Patrick s’en vient au Colorado et que ta saison est pratiquement terminée. On ne se le cachera pas, Patrick était le meilleur gardien de la ligue et Pierre Lacroix n’était pas allé le chercher pour le garder sur le banc. J’étais déçu solide. »

En rafale

– Quelle histoire !

– Et il est en train de le trouver…

– Mauvaise nouvelle pour les Sabres…(TheScore)

– Si cela vous intéresse…

 

 

PLUS DE NOUVELLES