Stan Bowman va détruire l’unité qui va à la guerre pour lui depuis plus d’une décennie

Jonathan Toews, Patrick Kane, Brent Seabrook et Duncan Keith forment un quatuor de choc depuis plus d’une décennie. Ces gars-là ont soulevé pas moins de trois Coupes Stanley ensemble, ce qui les laissera soudés ensemble pour le restant de leurs jours. Toutefois, les mousquetaires pourrait être séparés à partir du 26 février prochain puisque le plan de Stan Bowman, le DG des Hawks, serait de faire la grande demande à Keith : lever sa clause de non-échange. Ce n’est pas Jeff Drouin qui le dit, mais bien Pierre LeBrun…

Keith décide de son avenir. C’est un vétéran à Chicago. Mais je pense que Stan Bowman (directeur général) et la hiérarchie à Chicago iront le rencontrer et lui diront: « Que veux-tu faire? Veux-tu aller chez un concurrent ou rester ici avec la reconstruction? » Cette conversation va se passer. – LeBrun

Keith a été sélectionné au 54e rang en 2002 par les Hawks, et depuis la campagne 2005-06, il est la colonne vertébrale de cette défensive. Il a 1046 rencontres au compteur pour un total de 564 points. En séries éliminatoires, c’est 81 points en 126 joutes, ce qui est tout une récolte pour un défenseur. Il a son propre chapitre dans le gros livre d’histoire des Blackhawks de Chicago.

Comme ses trois autres coéquipiers (Toews, Kane et Seabrook), Keith détient une clause de non-mouvement blindée et il aura le choix ou non de quitter ce vestiaire qu’il aime tant depuis autant d’années. Par contre, à 35 ans, son salaire moyen de 5 538 462$ valide jusqu’en 2023 pourrait faire reculer quelques directeurs généraux. Il a tout de même 21 points en 51 rencontres, ce qui n’est pas négligeable…

Ah oui. Pour ceux souhaitent attacher son nom au Canadien de Montréal parce que Bergevin le connaît comme joueur et individu, oubliez cela. Oui, il est un gaucher de 35 ans, mais on peut douter qu’il voudra donner des jeunes actifs pour faire son acquisition… Même s’il se nomme Duncan Keith.

En rafale

– Noah Juulsen demeure toujours blessé à l’oeil, mais un retour demeure possible pour le jeune défenseur.

– Malgré ce que l’on dit ou que l’on pense, les gardiens sont encore très importants pour une équipe de hockey.

– Deviendra-t-il DG d’une organisation de la Ligue nationale? Les Oilers?

– Quel beau papier au sujet d’Alex Ovechkin.

– Mark Recchi a 51 ans aujourd’hui.

PLUS DE NOUVELLES