Simon Gagné veut encore jouer dans la LNH | La LNH et le règlement ridicule des compensations

Il semble que Simon Gagné n’a pas tiré un trait sur sa carrière. L’attaquant de 35 ans continuera de s’entrainer cet été et vise un poste dans une équipe de la LNH en automne prochain. LIEN

Gagné a participé au camp d’entrainement des Bruins au début de la saison avant de gagner sa place et signer un contrat d’un an et de 600 000$. En décembre, il a quitté l’organisation pour rester au chevet de son père, qui a finalement succombé à un cancer du foie. Gagné et les Bruins se sont alors entendus pour résilier le contrat puisqu’il ne reviendrait pas au jeu du restant de la saison.

Le Québécois s’est contenté de 3 buts et 4 points en 23 matchs cette saison, mais il a été jumelé la plupart du temps aux joueurs de soutien Daniel Paille et Gregory Campbell, amorçant 58% de ses présences en territoire défensif. Il avait bien paru lors d’un court essai aux côtés de David Krecji et Milan Lucic sur le top-6.

Maintenant que Peter Chiarelli – le même DG qui a donné sa chance à Gagné à Boston – est à Edmonton, il faut surveiller les Oilers dans ce dossier. Le club albertain peut compter sur des attaquants talentueux sur les deux premiers trios, mais leurs unités de soutien sont assez faibles. Difficile de croire que Luke Gazdic, Matt Fraser, Tyler Pitlick ou Curtis Hamilton peuvent apporter une meilleure contribution que le vétéran.

La LNH et ses compensations ridicules 

Une règle complètement saugrenue est en train de compliquer l’embauche de Dan Bylsma à Buffalo.

Le règlement de la LNH prévoit qu’une équipe peut demander une compensation si une autre formation embauche un de ses entraineurs  sous contrat, qu’il soit limogé ou non. Idem pour les directeurs généraux et les exécutifs.

Mais pourquoi une équipe qui a coupé les liens avec l’entraineur en question devrait être compensée s’il est engagé ailleurs? L’équipe a elle-même jugé qu’elle n’en avait plus besoin et on devrait la dédommager? Tout cela n’a ni queue ni tête…

Une équipe veut se débarrasser d’un joueur et elle le soumet au ballotage. Ce dernier est réclamé par une autre équipe. Faudrait-il dédommager l’organisation alors qu’elle a elle-même engagé un processus susceptible de couper les ponts avec son joueur?

Le pire, c’est que certains directeurs généraux n’étaient même pas informés que la règle s’appliquait également aux entraineurs – et directeurs généraux et membres de l’exécutif – congédiés.

Pour cette raison, les Penguins n’ont pas demandé une compensation quand les Devils ont nommé Ray Shero au poste de directeur général.  Ils ont ensuite réalisé que les Oilers en ont demandé une pour Peter Chiarelli.

Les Penguins peuvent donc légitimement demander une compensation des Sabres de Buffalo s’ils mettent Dan Bylsma à l’emploi. Les règles sont les règles et la direction de Pittsburgh se fera écorcher si elle rate cette opportunité à nouveau.

Quelle est la fameuse compensation? Rien de moins qu’un choix de 3e ronde! Mine de rien, il s’agit d’une sélection qui a une bonne valeur.

En rafale
– Ne vous attendez pas à voir Martin Reway au camp d’entrainement. Il est décidé à jouer une autre saison complète en Europe.

– Ha!

– FIFA 16 inclura une dizaine d’équipes féminines! LIEN

– Bryan Murray tirera sa révérence au terme de la prochaine saison. LIEN

– Le calendrier de la finale de la coupe Stanley a été dévoilé. LIEN

– Cet homme pêche un poisson de….550 livres! LIEN

– Nicklas Backstrom a été opéré à la hanche, mais devrait être rétabli avant le début de la saison. LIEN

– Vladislav Tretiak a révélé la composition des groupes de la coupe du monde de 2016. LIEN

Le Canada est dans le même groupe que la République tchèque, les États-Unis et l’Équipe étoiles d’Europe.  (Groupe A)

– Les Sabres peuvent se réjouir: Dan Bylsma est un excellent entraineur. LIEN

– Patrick Roy reluquerait Benoit Groulx et Dave Farrish pour combler les postes d’adjoint. LIEN

– François Legault croit que Pierre-Karl Péladeau nuit au retour des Nordiques parce qu’il est indépendantiste. LIEN

– Un profil du meilleur patineur de la cuvée de 2015: Olivier Kylington.

– Christian Ehrhoff pourrait tester le marché des joueurs autonomes. LIEN

Un gars capable de jouer en power play et en defense play qui pourrait certes aider le Canadien… 

– Matt Duchene n’a pas aimé voir les Russes quitter durant l’hymne national. Il félicite Ovechkin d’être resté sur la glace. LIEN

– Le gouvernement libéral « appuie » Denis Coderre dans ses démarches pour ramener les Expos. LIEN

– Qui est Anton Slepyshev, l’attaquant russe des Oilers?

– Eugénie Bouchard est éliminée en double mixte à Paris. Terminé (déjà) pour elle à Roland-Garros cette année. LIEN

– Les entrées de zone à la sauce Timashov!

PLUS DE NOUVELLES