Sidney Crosby aura besoin d’aide pour s’en sortir | Une preuve que Max Pacioretty est un bon capitaine | En rafale

Bon milieu d’aprèm à tous et à toutes!

J’imagine que plusieurs d’entre vous ont quitté le bureau ou la shop, à midi? En 2015, les gens travaillent du lundi au jeudi ou ils désertent plus tôt le vendredi, c’est la mode.

Pour ma part, je me suis amusé à analyser l’alignement de toutes les formations, aujourd’hui. J’ai noté certaines choses qui ne sont pas à négliger si nous prenons la peine de pousser l’analyse un peu plus loin. Si je vous présente la défensive des Penguins, vous comprendrez que Sidney Crosby n’a pas beaucoup de relance afin de le supporter offensivement :

Le kid a connu son pire début de saison en carrière en étant écarté de la feuille de pointage lors des cinq premières rencontres. Par chance, la tendance semble se renverser tranquillement puisqu’il a ramassé quatre points lors des trois derniers matchs.

On a beau me souffler à l’oreille que Sidney Crosby pourrait être en burnout, mais quand ta défensive est aussi peu étanche, peu expérimentée (chez les joueurs rappelés) et peu offensive, c’est difficile en maudit de s’inscrire au pointage de façon constante.

Les deux meilleurs morceaux en défensive, Kris Letang et Olli Maatta, vivent pratiquement à l’infirmerie…

Brooks Orpik et Matt Niskanen ont rejoint les Capitals de Washington, en 2014…

Paul Martin a paraphé un pacte avec les Sharks, l’été dernier…

Les Pens ont racheté le contrat de Christian Ehrhoff à l’issue de la saison 2014-2015…

On a ramené Ben Lovejoy l’an dernier…

Rob Scuderi est tout un guerrier, mais pour ce qui est de la relance, c’est aussi laborieux que Jarred Tinordi.

Et voulez-vous vraiment qu’on parle de Ian Cole? 

Une autre chose qui n’est pas négligeable, c’est que Crosby est très menotté et qu’il figure au sommet du plan de match des équipes adverses, alors ça devient très difficile de s’exprimer sans le support de son corps défensif.

Et le 87 a connu ses meilleurs moments au côté de Pascal Dupuis et depuis les problèmes de santé récurrents de son ailier favori, il semble très affecté. Le pire, c’est que Dupuis a dû abdiquer officiellement afin de ne pas détériorer sa santé davantage.

Si je veux en ajouter, je peux également mentionner que les Penguins sont pognés avec Jim Rutherford et Mike Johnston. La bonne nouvelle, c’est que Johnston devrait être chassé incessamment, mais Rutherford y sera toujours et, ça, c’est un grave problème.

Mario, peux-tu aider tes Penguins s’il te plaît?

Ah oui! Pour ce qui est de l’altercation entre Mario Lemieux et Sidney Crosby, elle semble vérifiable, mais ce n’était qu’une prise de bec « émotive », sans plus. Il n’y a pas de grosse histoire à faire avec ça.

En terminant, l’attaque est en panne sèche, à l’exception d’Evgeni Malkin, pour toutes ces raisons :

La chimie qui ne s’installe pas peut aussi dire que les joueurs ne sont pas bien dans l’environnement actuel. #JustSaying

En passant, je n’ai pas écrit ces lignes parce que je suis un fan de Crosby (bien au contraire), mais bien pour présenter une certaine réalité de la chose.

Ailleurs chez le Canadien
– C’est vrai qu’en lisant (ou en entendant) ça, la première chose que DLC dirait ressemblerait sans doute à ça : peut-être une victoire, Charles? L’équipe avant l’individu?

Hudon était simplement nerveux. C’est un p’tit gars timide qui n’est peut-être pas encore à l’aise de jaser « aux caméras ». #BonKid

– La bonne nouvelle du jour : Dale Weise coûtera moins cher.

Avec un rythme revenu à la « normale », son prochain contrat ne devrait pas exploser, finalement!

– Le fils de Jeff Petry est déjà un grand fan de son papa :

– Le capitaine a décidé de donner l’exemple en faisant du temps supplémentaire :

Voilà un exemple de leadership du 11 67.

– Je ne serais pas surpris de voir Torrey Mitchell samedi, contre les Sénateurs :

Mine de rien, il manque beaucoup à l’équipe lui aussi!

En rafale
– Ce soir, sept rencontres sont au programme :

Le match qui retient mon attention est celui opposant les Jets aux Hawks. Essayez de deviner pourquoi. Patrick Kane poussera-t-il sa séquence à 25?

– Kris Letang annoncera-t-il une retraite précoce lui aussi à cause des nombreuses blessures/commotions qui le hantent année après année?

Il a subi une autre blessure contre le Colorado…

Tiens, tiensDLC nous parlait justement de la mauvaise gestion de la LNH concernant les commotions cérébrales, juste ICI. Pierre LeBrun a pondu un texte dans la même catégorie :

– Tel coach, tel joueur! Les joueurs des Flames de Calgary sont réellement à l’image du coach : il déborde de caractère. Hier, face aux Sabres, ils n’ont pas baissé les bras afin de ramasser les deux points, mais avant le match, ils ont vécu quelque chose de très particulier :

Ouach! Ils ont rempli le vestiaire de vomi!

– Tom Wilson n’a reçu aucune suspension sur cette mise en échec douteuse, mais il a été expulsé du match :

Êtes-vous à l’aise avec cette décision?

– Le 1000e match d’Alain Vigneault derrière un banc de la LNH, c’est ce soir que ça se passe, alors que son équipe bataillera contre les Oilers :

– Daniel Brière et José Théodore seront intronisés au Temple de la renommée de la LNH LHJMQ :

– Le 11 décembre 2002, Joe Sakic enfilait son 500e filet en carrière :

Ça, ça démontre à quel point je prends de l’âge…

– La kid line du Lightning s’affiche avec les fameux tricots de Noël de leur équipe :

– J’ai l’impression que Chris Phillips pourrait annoncer sa retraite d’ici peu, moi :

– Moi qui avais stoppé toutes les boissons gazeuses…

Grâce à Jaromir Jagr, j’ai le goût de recommencer ma consommation abusive de Pepsi!

– La LNH finira-t-elle par raffiner sa stratégie afin de ralentir les commotions cérébrales?

– À sa troisième année avec les Panthers, Sasha Barkov commence à se sentir à la maison :

 Malgré cela, j’attends toujours son explosion offensive, moi. OK! 13 points en 19 matchs, ce n’est pas si mal.

– Je vous laisse avec ma photo du jour :

PLUS DE NOUVELLES