Si l’on veut parler de mises en échec illégales, ne parlons pas de Verret-Rousseau

Junior-Majeur souhaitait nous parler de l’incident Verret-Rousseau, survenu il y a une semaine. Voici ce qu’il avait à dire :

Le coup de Guillaume Rousseau à l’endroit de Anthony Verret n’est aucunement illégal, selon moi. Aucun coup n’a été porté a la tête! Aucun coude ne s’est retrouvé dans les airs! Simplement un bon hit d’épaule.

Mettez un joueur comme Tye McGinn ou Sean Couturier à la place de Verret et la collision aurait été aussi solide, mais probablement sans conséquence. Verret ne mesure même pas 5 pieds 9 pouces et a sensiblement le même poids que ma copine, lorsqu’elle était enceinte de 5 mois!

Cependant, on ne peut pas commencer non plus à séparer les joueurs selon leur catégorie de poids, comme à la boxe!

Verret a donné plusieurs versions des faits. Il a parlé d’un clean hit. Il a affirmé que selon lui, Rousseau ne méritait pas de suspension. Mais une fois à TVA Sports, son discours a changé! Peut-être l’a-t-on aidé en plaçant quelques mots très près de sa bouche?

À RDS (L’Antichambre), Stépphane Leroux et Gaston Therrien ont mentionné que le geste était accidentel, qu’aucune suspension ne devait être prise… Alors que Gilles Courteau lui-même était présent à l’émission.

Ce que j’aimerais ajouter :

Si l’on veut parler de mises en échec illégale, il faut parler de Napessis André, un joueur des Saguenéens. Ce dernier a frappé avec le coude levé, directement la tête de son adversaire, Charles Poulin… Qui n’avait plus la rondelle. Même ses pieds ne touchaient plus la glace.

Résultats : 5 matchs de suspension pour Napessis.

Pourquoi personne ne parle de ce vrai coup salaud, coups que les ligues veulent justement bannir?

Car le joueur victime ne s’est pas blessé et est revenu au jeu… Et que les journalistes à sensation ne l’ont peut-être même pas vu!


Pr
olongation :
Autre coup salaud… Survenu quelques secondes à peine après celui de Rousseau, sur Verret :

Regardez à environ 0:12, sur le long de la bande, prés du cercle de mise en jeu. On voit très bien le joueur faire son assaut inutilement et surtout, dangereusement.

Un joueur évite Rousseau et va frapper directement au visage un autre joueur des Olympiques, Zachary Evans-Renaud, pour aucune raison autre que la vengeance. N’est-ce pas là une tentative de blessure frappante et évidente? Sur le coup, Evans-Renaud est resté longtemps étendu… Le sang coulait abondamment. On n’en parle pas de celle-là? Pourquoi? Parce que la victime n’a pas passé 2-3 nuits à l’hôpital?

Comme quoi rien n’a vraiment changé au niveau des coups à la tête encore… Espérons que ce ne soit pas encore pire que prévu (ou redouté)… Que cette culture ne s’est pas enfouie plus profondément dans la tête des jeunes qui pratiquent mon sport préféré!

PLUS DE NOUVELLES