Shea Weber : Plus fort que jamais (dès la mi-décembre)?

Le camp d’entraînement (régulier) du Canadien s’ouvrira ce matin à Brossard. Au menu : Entraînement du groupe A à 10h00 et entraînement du Groupe B à 12h30. Certains joueurs rencontreront les médias vers midi.

Pas moins de 66 joueurs seront au camp aujourd’hui. Au moins cinq blessés (Weber, Shaw, Evans, Tyszka et Walford), mais quand même… J’espère (tout comme Vincent Damphousse) que l’on procédera aux premières coupures rapidement.

Jonathan Bernier et Jean-François Chaumont du Journal de Montréal ont isolé neuf enjeux à surveiller durant le camp. De Carey Price au rôle d’adjoint… Du manque d’offensive au premier défenseur gaucher… De Nick Suzuki à Xavier Ouellet et Simon Després… De Jesperi Kotkaniemi à Hunter Shinkaruk… Tout y est (ou presque).

Mais à moyen terme, le succès (ou l’échec) du Canadien passera inévitablement par l’état de santé de Shea Weber. Le défenseur format géant montréalais a été opéré au pied droit en mars, puis au genou droit en juin. Il y a lieu de se demander si à 33 ans, il sera toujours aussi rapide, explosif et mobile sur la patinoire. Déjà que la mobilité et la vitesse ne sont pas les qualités premières de Man Mountain… Et que plusieurs experts ont déjà noté une certaine régression dans le jeu du grand #6.

Je veux bien croire que le leadership et la présence dans le vestiaire sont des choses importantes, mais un joueur doit être capable d’accélérer rapidement sur la surface.

Weber a déjà disputé 867 matchs réguliers dans le show. Ça, c’est sans compter ses 65 matchs éliminatoires, ses nombreux matchs hors-concours et ses tournois internationaux…

Shea Weber sera-t-il (un peu) moins efficace lors de son retour au jeu? C’est une question légitime…

Weber a confié à Eric Engels hier qu’il était confiant en son corps et ce qu’il lui a permis de faire dans le passé. Il a même ajouté qu’il était confiant de revenir aussi fort qu’avant… Sinon peut-être même plus.

Selon des sources dignes de foi, son problème de genou était un vieux problème qui, s’il est complètement réglé, ne pourra qu’aider Weber sur la patinoire… Tout en prolongeant peut-être sa carrière, rendu là! On le comprend d’être optimiste quant à son avenir.

Bonne nouvelle… Considérant que Shea Weber possède toujours huit années de contrat!

Présentement, Weber se dit rétabli de son opération au pied droit. Les tendons touchés auraient totalement guéri (ou presque). Weber prétend que son pied ne l’embête pratiquement plus… Et à le voir marcher, on peut le croire.

Quant à son genou, Weber dit aussi se sentir bien. Il a toutefois eu de la difficulté durant les six semaines où il ne pouvait pas mettre de poids sur sa jambe droite. Probablement les six pires semaines de sa vie…

Weber ne s’attend pas à être dominant dès son retour, avouant qu’il aura besoin de temps pour reprendre le rythme et bien s’adapter. Karl Alzner et Paul Byron ont confié à Eric Engels qu’ils ne croient pas que ce sera long avant que la force de la nature qu’est Shea Weber retrouve son rythme. Sa force physique et son intelligence l’aideront.

À noter que pour l’instant, on vise toujours la mi-décembre chez le Canadien quant au retour de Shea Weber. C’est dans trois mois, ça…

Espérons que Man Mountain saura déjouer les pronostics (un peu comme Paul Byron l’a fait). Car sans Weber, la défensive du Canadien risque de se faire percer souvent en début de saison.

Le CH a beau avoir une belle profondeur à la ligne bleue (et à l’attaque), reste que ce sont les éléments importants qui feront la différence. Et Shea Weber est un élément (très) important.

En rafale

– Il ne reviendra pas au jeu de sitôt…

Lol!

– Bonne fête David!

– Puisqu’il est question de Desharnais, son équipe dans la KHL vit toute une histoire depuis le début de la saison.

– Quelle histoire!

PLUS DE NOUVELLES