Seulement 229 000 personnes ont écouté le dernier match du Canadien

Le désintérêt général du Canadien était d’actualité dans le temps des fêtes, et laissez moi vous dire qu’il l’est tout autant, probablement plus que jamais, en ce moment.

Il est temps que la saison finisse.

Dans la première moitié de la saison, une moyenne de 592 000 personnes par match ont synthonisé TVA Sports ou RDS afin de regarder une joute du Tricolore. Il s’agissait d’une baisse globale de 13%, mais encore plus prononcée pour les gens âgés de 25-54 ans (23%), les plus populaires auprès des annonceurs.

On n’a pas les chiffres moyens pour la deuxième partie de la saison… Mais on sait que dimanche soir, à RDS, moins de 230 000 personnes ont écouté le match.  La douzième diffusion la plus écoutée, au courant de la soirée, et environ 360 000 personnes de moins qu’à la mi-saison.

Je ne sais pas s’il est possible de trouver une meilleure preuve de ce désintérêt.

Un désintérêt qui frappe énormément, chez les médias, qui vivent habituellement du Canadien. Partout, les pertes sont inévitables.

Andrew Shaw a récemment tenu à remercier les partisans fidèles qui continuent à encourager l’équipe, malgré les moments difficiles. Il n’y en a plus beaucoup, malheureusement.

Tout ça concorde avec le texte que mon collègue Jeff Drouin a écrit ce matin : Geoff Molson doit faire quelque chose pour sauver son équipe.

En Rafale

– Un exploit!

– Carey Price prend officiellement le premier rang.

– Il a raison.

– Les frères Sedin ont hâte à plusieurs choses, dont courir un marathon.

 

PLUS DE NOUVELLES