Selon Claude Julien, les Bruins de 2011 ressemblent beaucoup au Canadien de 2019

Il y a une atmosphère tellement unique autour de l’actuelle édition du Canadien.

Après une saison 2017-2018 cauchemardesque, la troupe de Claude Julien s’est extrêmement bien reprise. De nombreux changements ont eu lieu derrière le banc ou dans l’alignement, et ça a payé.

Le Canadien a une probabilité de 84.9% de participer aux séries, et pourrait terminer la saison avec 98 points si la tendance se maintient. 

La chimie dans l’équipe semble être à son apogée, et tout le monde le sent. Claude Julien a accepté de parler à Ron Fournier à propos de son équipe, et il y est allé d’une déclaration qui fera sourire certains.

Ron Fournier a demandé à Claude Julien si l’édition 2011 des Bruins ressemblaient à celle du Canadien de 2019. Et l’entraîneur-chef du Canadien a acquiescé.

« Je suis d’accord. Ça se ressemble beaucoup, mais, honnêtement, ce n’est certainement pas moi qui ai dit : je veux avoir une équipe bâtie comme ça (…) Ça ne veut pas dire que le but de gagner la coupe Stanley en 2011 est automatique avec nous. Ça reste quand même que ce sont de belles comparaisons. »

– Claude Julien

Inutile de vous rappeler que l’édition 2011 des Bruins de Boston a remporté une coupe Stanley…

Il est cependant certain que plusieurs comparaisons entre les deux équipes tiennent vraiment la route. Shea Weber représente la même force stabilisatrice que Zdeno Chara à l’époque.

Jesperi Kotkaniemi, lui, fait écarquiller les yeux de plusieurs, à l’instar de Tyler Seguin en 2011…

Enfin, il était important de revenir sur les déclarations de Claude Julien quant à l’esprit qui règne dans son équipe.

« Une chose que je vais te dire, Ron, c’est que le groupe que l’on a ici… On a tellement une bonne chimie. Les gars s’entendent tellement bien (…) Et ces choses-là peuvent porter ton équipe plus loin que tu penses. »

– Claude Julien

Dans tous les cas, le Canadien devra se concentrer sur l’obtention d’une place en séries. On verra par la suite ce que l’avenir nous réserve…

En rafale

– Ça va mal.

– En tout cas, les joueurs de location ne manqueront pas !

– Plutôt drôle.

– Des nouvelles de la LHJMQ.

PLUS DE NOUVELLES