Selon Bob McKenzie, le Canadien serait intéressé à Ryan O’Reilly

La disponibilité de Ryan O’Reilly ne devrait pas vous surprendre. Surtout après les fameuses citations du centre concernant son manque de passion pour le hockey lors de la dernière année!

Il ne faut pas croire pour autant qu’ O’Reilly n’est pas un leader… et encore moins un grand joueur de hockey! Le fait est que pour changer la dynamique, les Sabres ressentent le besoin d’échanger un morceau important du noyau en vue de la prochaine campagne. Dans ce contexte, échanger l’un des plus vieux joueurs en faisant partie est tout simplement logique…

Bob McKenzie estime que plusieurs équipes seront intéressées au joueur de centre défensif.

Du lot, il croit toutefois que deux formations seront plus agressives que les autres dans ces négociations : le Canadien et les Hurricanes.

Le prix demandé pourrait toutefois effrayer un peu Marc Bergevin : apparemment, Jason Botterill espèrerait mettre sur la main des actifs équivalents à ceux cédés par les Kings pour mettre la main sur Mike Richards.

Rappelons qu’à l’époque, Brayden Schenn (sélectionné au cinquième rang en 2009), Wayne Simmonds (qui avait déjà connu une campagne de 40 points) ainsi qu’un choix de deuxième tour avaient été cédés aux Flyers…

À priori, le Canadien ne possède pas nécessairement assez d’espoirs talentueux à l’attaque pour combler les désirs des Sabres. Un avantage de taille pourrait changer la donne…

O’ Reilly recevra un boni de 7,5 millions le 1 juillet prochain. Avant cette date, il serait surprenant que les Hurricanes, une équipe pauvre, fassent l’acquisition du joueur…

Les Sabres pourraient offrir un rabais à l’équipe qui sera prête à sacrifier cette somme pour obtenir le vétéran joueur de centre. Le Canadien est alors avantagé, puisqu’il s’agit d’une équipe riche qui peut se permettre ce type de dépense…

Cependant, pour profiter de ce solde, le CH ne devra pas tarder : Bob McKenzie indique que le prix à payer pour obtenir O’Reilly pourrait croitre lorsque John Tavares ne sera plus disponible sur le marché des joueurs libres. À ce moment, plus d’équipes seront enclines à débourser des actifs importants pour acquérir un centre…

La solution pour le Canadien : attendre la fin du mois de juin avant de bouger. Le CH pourrait alors évaluer ses chances de mettre sous contrat John Tavares à l’aube du premier juillet, lors de la fenêtre de négociations prévue à cet effet. Si la vedette n’est pas intéressée à évoluer pour le CH, Marc Bergevin pourra profiter d’un prix réduit  pour acquérir O’Reilly, acceptant de payer son boni en date du premier juillet.

Malgré tout, il faudra retenir quelque chose : malgré ce rabais, Ryan O’Reilly pourrait coûter cher au CH.

Pensez minimalement à Alex Galchenyuk, Noah Juulsen et une sélection de deuxième tour…

On n’acquiert pas un centre en criant ciseau!

En Rafale

– Un joueur à garder à l’oeil…

– De La Rose performe!

– Un grand communicateur ce Bouchard…

– Étonnant…

PLUS DE NOUVELLES