Sekac laissé de côté ce soir | Que faut-il retenir de Sekac dans la LNH jusqu’à présent? | Trios LNH!

Bon mercredi!

Je commence tout de suite avec ceci: à moins d’un changement de dernière minutes, Jiri Sekac est retiré de l’alignement partant des Ducks ce soir.

Manger des hot-dogs pour une partie aussi importante que celle contre les grands rivaux, les Kings, ça veut dire beaucoup!

L’histoire d’amour entre le Tchèque et son nouvel entraîneur est-elle déjà terminée?

Et que faut-il retenir de tout ça?

Aussitôt que Sekac a abouti à Anaheim, j’affirmais qu’après quelques parties, il allait avoir sa chance sur le premier trio et qu’il avait le talent pour y rester.

Je me basais sur ce fait et je le réitère maintenant: les Ducks ont besoin vraiment besoin d’un ailier gauche capable de supporter Getzlaf et Perry. On parle ici d’un joueur de bon gabarit qui se doit d’être rapide, talentueux et doté d’un bon talent offensif, en bon français il doit être capable de la mettre dedans.

C’est ce que Boudreau et son groupe d’entraîneurs croyaient avoir trouvé en mettant la main sur Rene Bourque.

Pourtant ce dernier n’aura marqué que deux buts en trente parties en sol californien.

Bob Murray a alors transigé pour Jiri Sekac, car il espérait sans doute que ce dernier viendrait combler ce vide.

Pourtant, quatre jours plus tard, il mettra la main sur un joueur du même type, soit Tomas Fleischmann.

« Un des deux réussira sans doute à faire la job, je ne peux pas croire », s’est sans doute dit Murray.

Et bien ce soir, Fleishmann remplace Sekac.

J’écrivais lundi que Sekac connaissait des moment difficiles sur la patinoire.

En date d’aujourd’hui, l’ancien du Canadien n’a pas tiré au filet lors de ses trois dernières joutes.

Il n’a pas terminé dans les + (positif) depuis les cinq dernières joutes.

Il n’a pas marqué de buts depuis 31 matchs.

De plus, Sekac n’aura joué que quelques minutes sur le premier trio des Ducks depuis son acquisition.

Qui faut-il blâmer maintenant? Michel Therrien? Bruce Boudreau? Ses partenaires de trios? Ou bien Jiri Sekac?

J’ai comme l’impression que le #46 n’a jamais eu sa véritable chance sur le top 3.

Toutefois, j’ai aussi la certitude que cette chance, tu dois la prendre et la mériter en ne donnant pas le choix au coaching staff.

Il semble que Sekac n’a jamais pu forcer la main de son entraîneur actuel (et de Michel Therrien) pour mériter cette situation opportune.

Attention cependant: la carrière du principal intéressé est encore bien jeune. Il pourrait un jour faire mentir Bergevin de l’avoir échangé. Surtout que Devante Smith-Pelly, outre son jeu physique et son implication, produit des miettes offensivement.

L’offensive n’est pas son rôle premier certes, mais il ne faudrait pas non plus s’étonner d’éventuellement voir DSP dans les gradins.

Néanmoins, dans le concret, DSP joue (selon Michel Therrien) le rôle qui lui est demandé tandis que Sekac ne répond clairement pas aux attentes que l’équipe avait placées envers lui.

Il faut aussi dire que Sekac n’a jamais dominé où il est passé.

Même qu’il a pratiquement été invisible dans la KHL l’an dernier en séries éliminatoires.

Peut-être que Sekac disparaît lorsqu’il fait face à l’adversité.

En séries dans la KHL.

Comme cette saison dans la LNH.

Peut-être aussi que les attentes sont tout simplement trop hautes pour un joueur de troisième trio.

 

Possibles/Probables formations:

 

BLACKHAWKS

Attaquants

Patrick Sharp – Jonathan Toews – Marian Hossa

Brandon Saad – Antoine Vermette – Teuvo Teravainen

Bryan Bickell – Brad Richards – Kris Versteeg

Andrew Desjardins – Marcus Kruger – Andrew Shaw

Défenseurs

Johnny Oduya – Niklas Hjalmarsson

Duncan Keith – Michal Rozsival

Kimmo Timonen – Brent Seabrook

Gardiens

Corey Crawford

Scott Darling

 

Hot-dogs: Daniel Carcillo, Joakim Nordstrom, David Rundblad

Blessé(s): Patrick Kane

 

RANGERS

Attaquants

Chris Kreider – Derek Stepan – Rick Nash

Kevin Hayes – Derick Brassard – Mats Zuccarello

Carl Hagelin – James Sheppard – J.T. Miller

Tanner Glass – Dominic Moore – Jesper Fast

Défenseurs

Ryan McDonagh – Dan Girardi

Marc Staal – Dan Boyle

Keith Yandle – Matt Hunwick

Gardiens

Cam Talbot

Mackenzie Skapski

 

Hot-dogs: Aucun

Blessé(s): Martin St. Louis, Kevin Klein, Henrik Lundqvist

 

 

BLUE JACKETS

Attaquants

Nick Foligno – Ryan Johansen – Artem Anisimov

Rene Bourque – Brandon Dubinsky – Cam Atkinson

Scott Hartnell – Alexander Wennberg – Marko Dano

Corey Tropp – Mark Letestu – Jared Boll

Défenseurs

Jack Johnson – David Savard

Ryan Murray – Fedor Tyutin

Kevin Connauton – Dalton Prout

Gardiens

Curtis McElhinney

Sergei Bobrovsky

 

Hot-dogs: Justin Falk, Cody Goloubef, Ryan Craig

Blessé(s): David Clarkson, Jack Skille, Jeremy Morin, Boone Jenner, Matt Calvert

 

OILERS

Attaquants

Benoit Pouliot – Ryan Nugent-Hopkins – Jordan Eberle

Teddy Purcell – Derek Roy – Nail Yakupov

Ryan Hamilton – Anton Lander – Andrew Miller

Matt Hendricks – Boyd Gordon – Rob Klinkhammer

Défenseurs

Oscar Klefbom – Justin Schultz

Martin Marincin – Mark Fayne

Nikita Nikitin – Andrew Ference

Gardiens

Ben Scrivens

Richard Bachman

 

Hot-dogs: Keith Aulie

Blessé(s): Tyler Pitlick, Taylor Hall, Viktor Fasth, Iiro Pakarinen, Luke Gazdic, Matt Fraser

 

 

KINGS

Attaquants

Marian Gaborik – Anze Kopitar – Trevor Lewis

Dwight King – Jeff Carter –Tyler Toffoli

Dustin Brown – Nick Shore – Justin Williams

Kyle Clifford – Andy Andreoff – Jordan Nolan

Défenseurs

Robyn Regehr – Drew Doughty

Jake Muzzin – Matt Greene

Brayden McNabb – Andrej Sekera

Gardiens

Jonathan Quick

Martin Jones

 

Hot-dogs: Jamie McBain

Blessé(s): Jarret Stoll, Alec Martinez, Tanner Pearson

 

DUCKS

Attaquants

Patrick Maroon – Ryan Getzlaf – Corey Perry

Matt Beleskey – Ryan Kesler – Kyle Palmieri

Andrew Cogliano – Nate Thompson – Jakob Silfverberg

Tomas Fleischmann – Rickard Rakell – Emerson Etem

Défenseurs

Hampus Lindholm – François Beauchemin

Cam Fowler – Simon Després

Clayton Stoner – James Wisniewski

Gardiens

John Gibson

Frederik Andersen

 

Hot-dogs: Jiri Sekac, Korbinian Holzer

Blessé(s): Tim Jackman, Sami Vatanen

 

 Bonne soirée de soccer! #Impact #LEmatch

PLUS DE NOUVELLES