Scherbak : une saison très mouvementée qui aura finalement été bénéfique

Il y a quelques temps, Marc Dumont a revu la saison de Charles Hudon avec une justesse surprenante. Nous en avions d’ailleurs fait un texte que vous pouvez lire juste ici.

Dumont a refait l’exercice aujourd’hui avec un autre espoir du Tricolore, qui l’a eu un peu moins facile, cette saison.

Nikita Scherbak.

La marche importante qu’il a prise dans son développement n’a toutefois pas été facile à prendre. Des va-et-vient entre l’hôpital, Laval et Montréal ont un peu gâché le début de saison de l’attaquant russe. Vous pouvez jeter un coup d’oeil au timeline dressé par Marc Dumont pour comprendre à quel point c’est ridicule.

C’est 10 combinaisons de trio différentes qu’il a dû endurées, pendant son temps à Montréal.

Lorsqu’on analyse la situation dans son ensemble, avec du recul, ça prend de la force de caractère pour passer à travers ça.

Les 6 points qu’il a amassés en 26 matchs ne représentent pas bien le genre de saison qu’il a eu.

La véritable représentation d’une saison en dents de scie, vous l’avez devant vos yeux.

Sauf que regardons un peu plus loin que la surface…

Dans la Ligue américaine

S’il n’a peut-être pas eu la meilleure des opportunités de prouver sa valeur dans la LNH, sa production de points a connu un bond considérable, dans les rangs mineurs.

Et de même, pour ce qui est du nombre de tirs.

… Et pour le Corsi.

Tout pointe vers une amélioration de taille, pour le jeune ailier… Maintenant, il faut espérer qu’il aura un rôle constant et important, à Montréal, dans lequel il aura la chance de se démarquer.

Scherbak a un réel talent, il ne doit que le mettre en oeuvre.

Ses dernières performance sont encourageantes et semblent pointer vers un futur d’attaquant top 6 dans la Ligue nationale.

L’an prochain, il devra travailler sur son exécution.

Mais pour ça, souvent, suffit de débloquer.

En Rafale

– Pénible.

– C’est soir de repêchage, dans la CFL.

– Ça s’enligne pour être ça.

 

 

PLUS DE NOUVELLES