Sacrifier William Nylander pour du renfort défensif, la solution prisée à Toronto?

Ça ne tourne pas rond à Toronto.

Les Leafs accordent beaucoup trop de buts par les temps qui courent.

Pourtant, au début de la campagne, l’état-major torontois semblait fier de l’alignement présenté sur la patinoire. Le nouveau venu Ron Hainsey s’avérait une bonne embauche, s’amusant à la droite de Morgan Rielly au sein d’une bonne première paire. Jake Gardiner s’épanouissait offensivement puis Andreas Borgman, fraichement débarqué de Suède, complétait bien le top 4 de l’équipe.

Malgré l’absence de Nikita Zaitsev, Frederik Andersen et les Leafs étaient difficiles à affronter!

Aujourd’hui, Ron Hainsey semble un brin dépassé par les évènements. Sans regretter sa signature, Lou Lamoriello et sa bande réaliseront tôt ou tard qu’une solution permanente doit être trouvée pour que le vétéran puisse s’installer dans la chaise qui lui convient.

Aux yeux de Larry Brooks, cette solution se trouverait à New York.

Le journaliste estime que les Leafs pourraient céder William Nylander aux Rangers en retour de Ryan McDonagh, qui serait présumément disponible. Aucun doute, les Blue Shirts accueilleraient à bras ouverts ce jeune prodige en retour du capitaine, dont le contrat sera échu à l’issue de la campagne de 2018-2019…

Cependant, c’est un défenseur droitier qui cadrerait mieux à Toronto, considérant la latéralité de Morgan Rielly et de Jake Gardiner. Tyson Barrie pourrait-il s’entendre avec Mike Babcock?

Avec Cale Makar et Connor Timmins dans le système, l’Avalanche pourrait potentiellement se départir de cet arrière qui connait une saison explosive, si elle parvenait à mettre la main sur un espoir de la trempe de Nylander…

Il faut garder en tête que les meilleures transactions sont souvent celles qui ne sont pas faites. Avec Connor Carrick, Travis Dermott et Timothy Liljegren, les Maple Leafs disposent d’un brillant avenir à la ligne bleue.

Après toutes ces années d’attentes, on peut comprendre le désir des Torontois de mettre la main sur une Coupe Stanley au plus vite, mais les chances d’y parvenir pourraient être plus grandes dans quelques années.

En Rafale

– À Raleigh, il est possible de voir les Hurricanes 9 fois pour moins de 100$…

– Ça, c’est étrange…

– Un flop?

– Bravo!

– Une transaction Draisaitl-Price, c’est une proposition qui manque de sérieux… [JDM]

PLUS DE NOUVELLES