Ryan Kesler serait-il une option logique sur le 4e trio du CH ?

Le quatrième trio du Canadien semble bel et bien être le talon d’Achille de l’alignement. Claude Julien a beau avoir essayé plusieurs combinaisons (aussi limitées soient-elles), rien ne semble fonctionner, et on l’a vu hier soir.

La ligne composée de Chaput, Deslauriers et Peca était sur la glace pour les deux premiers buts des Maple Leafs, tôt en première période.

C’est simple : la quatrième unité d’attaque des Leafs a été bien trop supérieure à celle du Canadien, et Claude Julien l’a dit.

Le problème est qu’en séries, le Canadien pourrait payer très cher les mauvaises performances de sa dernière ligne. 

Marc Bergevin est allé chercher Dale Weise (qui pourrait s’avérer être une bonne option à moyen terme), mais il devra en faire un peu plus d’ici la date limite des transactions, en obtenant les services d’un centre capable de jouer de bonnes minutes sur le quatrième trio.

Ainsi, Grant McCagg a eu une proposition assez intéressante à ce sujet, quoique peu probable.

Malgré son contrat plutôt exorbitant considérant ses performances depuis deux ans, McCagg croit que Kesler pourrait être une solution sur le 4e trio.

Lorsque tout le monde sera en santé – et si Kesler venait à Montréal – la quatrième ligne pourrait être composée de Lehkonen, Weise, et Kesler, évidemment.

Pour être bien honnête, ce serait un excellent 4e trio. 

Kesler a de l’expérience, est excellent sur les mises en jeu, et bon défensivement, mais ça s’arrête là. Ce ne serait pas un problème s’il n’avait pas encore 4 ans à son contrat – moyennant au passage 6.8M$ par année.

L’ancien des Canucks est vieillissant, son coup de patin est plutôt moyen et il serait très surprenant qu’il réussisse à s’adapter au style de jeu de l’Est.

Cette saison, Kesler a amassé 6 points en 48 matchs, tout en présentant une fiche de -21. C’est affreux.

Bref, beaucoup d’options sont présentes sur le marché pour régler le souci sur la quatrième ligne, mais Kesler n’en est pas une.

En rafale

– À voir.

– Extrêmement difficile.

– Ils en auraient bien besoin.

– Si ça vous intéresse.

PLUS DE NOUVELLES