Ryan Johnston surprend au tournoi des recrues | Hudon et Scherbak ne déçoivent pas | McCarron accepte un rôle défensif

Le lendemain d’une défaite de 4 à 3 subie aux mains des jeunes Penguins, les recrues du CH disputaient un deuxième match en deux soirs, cette fois face aux espoirs des Leafs de Toronto.

Le » bébé CH », comme on aime l’appeler, l’a emporté par la marque de 6 à 4. LIEN

Mitch Marner, William Nylander et Kasperi Kapanen, les trois surdoués des Leafs, manquaient à l’appel. Du côté du Tricolore, Zach Fucale, Simon Bourque, Mac Bennett, Brandon McNally et Dryden Hunt prenaient congé.

La révélation de ce tournoi jusqu’à maintenant est sans contredit le défenseur Ryan Johnston. Le petit arrière issu des rangs collégiaux a montré toute son agilité dans le jeu de transition, perçant la zone offensive avec aisance et prenant des décisions éclairées avec le disque. Il semble avoir des mains plus rapides que la plupart des attaquants jouant dans ce tournoi. C’est dire!

Mais Johnston n’a pas été repêché pour une raison: sa frêle stature de 5’10 et 176 livres. Puis, n’oublions pas qu’à 23 ans, il est l’un des plus vieux à participer à cette compétition. Même s’il a somme toute bien réagi quand l’intensité grimpait dans les coins de bande, il sera plus rudement mis à l’épreuve chez les professionnels. C’est à ce moment qu’on saura vraiment de quel bois il se chauffe. Entre-temps, le jury continue de délibérer.

Un autre droitier, Dalton Thrower, a montré de belles choses. Son coup de patin et son maniement de rondelle sont fluides.  Toutefois, son QI hockey fait défaut par moments et il manque de patience lorsqu’on applique la pression sur lui. Il a inscrit un but chanceux du revers ce soir, après s’être fait de l’espace à l’aide d’une jolie manoeuvre.

Être un attaquant, je préférerais me tenir loin de Brett Lernout le long des rampes… Un espoir qui donne tout son sens à l’expression « mean streak ». En plus de ne pas être un mauvais patineur pour son gabarit, il décoche un lourd tir frappé à partir de la pointe. Le seul hic, c’est son contrôle de la rondelle très maladroit qui l’empêche d’exécuter rapidement.

Tim Bozon ne sort pas du lot, mais il marque des buts à la manière d’un attaquant de la LNH. Il a enfilé son deuxième du tournoi ce soir. À deux reprises, il s’est posté dans l’enclave et a complété la passe d’un coéquipier. Sa touche à l’orée du filet est un outil intéressant à développer.

Il ne fait pas de doute que Charles Hudon et Nikita Scherbak sont les deux espoirs les plus talentueux de la Flanelle. Ce qui rend Hudon si difficile à contrer, c’est qu’il peut dicter le tempo du jeu, manoeuvrer dans les espaces serrés et placer des lancers dangereux de tous les angles. L’Almatois est une vraie machine à tirer et chacun de ses lancers semble menaçant. Quant à Scherbak: identifier un jeune attaquant aussi patient constitue un défi de taille.

Quand Michael McCarron parviendra à muscler son bas du corps et, du fait même, gagner en accélération, tenter de lui ravir le disque deviendra toute une aventure. Il s’est fait plus silencieux à l’attaque ce soir, mais on l’a vu particulièrement impliqué dans les actions défensives. En récupération de rondelle, il est drôlement efficace lorsqu’il met à profit son corps ainsi que sa (très, très) longue portée. Je ne suis pas tout à fait convaincu de son potentiel offensif, mais voir en lui un centre spécialiste à la Lars Eller aspirant les minutes dures se veut une sage projection. C’est d’ailleurs le rôle que Sylvain Lefebvre lui préconise en le déployant systématiquement en désavantage numérique et lors des situations de mises en jeu en territoire défensif.

Les Leafs se sont gardés de faire jouer leurs gros canons, mais ils peuvent être satisfaits du travail de Travis Dermott, un défenseur intelligent doté d’une bonne mobilité. On peut les critiquer d’avoir sélectionné Frédérik Gauthier si tôt durant le repêchage de 2013, mais celui-ci trouve toujours un moyen d’influencer positivement le jeu, simplement parce qu’il « joue de la bonne façon », comme s’amusent à le répéter les éclaireurs.

En rafale
– Les Jays récoltent une autre victoire importante face aux Yankees! LIEN

– Bob McKenzie s’entretient avec le directeur général des Oilers Pete Chiarelli. LIEN

– Michel Therrien doit aimer ce qu’il a vu ce soir, à London!

À en juger par la tenue d’Hudon dernièrement, Fleischmann devra retrouver la forme des beaux jours… 

Joseph Joe Veleno n’a pas perdu du temps! #Exceptionnel

– Le Centre Vidéotron était en feu ce soir! On a battu le record d’assistances pour un match de la LHJMQ. Le chandail de Guy Lafleur a été hissé dans les hauteurs du nouvel amphithéâtre. La vedette a été enterrée par les « Guy, Guy, Guy » comme dans le vieux temps! Et Michel Bergeron était ému.

Les Remparts se sont inclinés face à l’Océanic durant ce match.

– Jan Hejda a obtenu un essai professionnel avec les Blackhawks. LIEN #PasFouCommeIdée 

PLUS DE NOUVELLES