Rumeur : Brandon Saad est déjà de retour sur le marché

Stan Bowman a écouté ses deux leaders Jonathan Toews et Patrick Kane l’été dernier : il est retourné chercher les services de Brandon Saad. Un joueur qui s’est imposé lors de la Coupe Stanley de 2015 de l’organisation en inscrivant 8 buts, dont quelques-uns très opportuns, en 23 matchs éliminatoires.

Pour ramener fiston à Chicago, Bowman a dû se départir de l’électrisant Artemi Panarin, qui a inscrit 151 points en 162 matchs dans l’uniforme des Hawks. Une idée folle, vous dites? Peut-être. Mais les quatre petites joutes éliminatoires de l’an passé ont fait mal à l’orgueil des dirigeants et des joueurs. Donc, l’une des solutions pour revenir dans un chemin victorieux était de ramener le joueur de 25 ans dans le vestiaire?

Cette saison-ci, Panarin a empoché 42 points en 53 matchs et Saad, 24 en 53. Ils ont toutefois le même nombre de buts (13). Jusqu’ici, je ne vous apprends rien. La nouvelle dans tout cela est que Stan Bowman serait peut-être déjà prêt à troquer Brandon Saad une seconde fois. Saad s’est retrouvé sur le quatrième trio, pour ensuite remonter sur la troisième unité. Bref, Joel Quenneville tente de lui trouver un siège et ça ne semble pas fonctionner.

C’est Elliotte Friedman qui a stipulé que l’attaquant pourrait se retrouver sur le marché plus tôt que tard. Est-ce le moment pour Marc Bergevin de ramasser un joueur de « caractère » qu’il a sélectionné lors de son séjour à Chicago? Après Andrew Shaw et Phillip Danault, pourquoi pas Brandon Saad? À 25 ans, je crois qu’il a encore de l’essence dans ce réservoir-là.

Rappelons que Bergevin était à deux doigts de soumettre une offre hostile pour obtenir Saad, le jour où les Hawks l’ont échangé aux Jackets.

En rafale

– Louis de Ville Mercier, qui ne le connaît pas? Un homme passionné qui contacte les lignes ouvertes depuis 45 ans. Un homme qui aura même son documentaire. Wow.

– C’est très cool.

– Joe Thornton aimerait revenir cette saison, mais il vit tout de même un jour à la fois.

– Les ballottés du jour :

Smith amorce pourtant son contrat de quatre ans…

– Pour ma part, je trouve que c’est amplement mérité.

PLUS DE NOUVELLES