Romanov : de 90 à 100% de chances d’être un défenseur top-3 dans la LNH?

Mon collègue Wilson Salaun a noté plus tôt cet après-midi que l’espoir du Canadien Alexander Romanov se trouvait en très belle compagnie, chez les récipiendaires du titre de meilleur défenseur du Championnat mondial junior. On retrouve sur la liste Drew Doughty, Erik Karlsson, Alex Pietrangelo, Ryan Ellis et Jacob Trouba, ainsi que plus récemment Zach Werenski, Thomas Chabot et Rasmus Dahlin.

Les chiffres qui accompagnent toutefois cette liste encourageante le sont tout autant pour le jeune défenseur russe, mais aussi pour Ryan Poehling.

90% des défenseurs ayant reçu le même honneur dans la dernière décennie sont devenus des défenseurs top-3 au cours des trois années qui ont suivi le tournoi en question. Si la tendance se maintient, est-il possible que Romanov le devienne?

Ceux qui ont réussi l’exploit à 18 ans ont un taux de succès de 100% en seulement deux ans.

Le flanc gauche lui est ouvert et il ne devrait pas avoir trop de difficulté à s’y faufiler, si ses aptitudes acquises dans la KHL lui permettent en effet de s’adapter de façon plus rapide à la grande ligue.

Pour ce qui est du MVP du tournoi, Ryan Poehling, les chiffres sont aussi prometteurs. Toujours dans les dix dernières années, ceux qui ont accompli l’exploit à 19 ans produisent environ 0.7 point/match dans la LNH.

On parle d’environ 57 points par saison complète de 82 matchs. Le futur nous dira si le potentiel offensif de Poehling est similaire. Il faudra d’abord savoir s’il fera le saut avec le Canadien dès l’année prochaine.

Pour ce faire, offrir un contrat à Jimmy Schuldt serait une excellente idée qui a le potentiel de combler un trou à la ligne bleue, mais aussi de pousser Poehling à prendre l’avion pour Montréal en vue du prochain camp d’entraînement. 

En Rafale

– J’y étais. Les amateurs des Sénateurs ont hué leur propre équipe puisqu’ils n’étaient pas en mesure de quitter leur zone en avantage numérique.

– Vraiment?

– En effet!

– Intéressant.

PLUS DE NOUVELLES