Robin Lehner croit à une conspiration contre la ville de Buffalo

Robin Lehner est un personnage particulier.

Il l’a prouvé hier soir, à la suite d’une défaite crève-coeur des Sabres, en affirmant qu’une conspiration était en place, dans les bureaux de la LNH, afin que la défaite leur soit attribuée dès que la chance se pointe le bout du nez.

Il croit réellement que le monde du sport a quelque chose contre la ville de Buffalo.

Il a déclaré que Toronto avait prédéterminé que c’était un but dans un pleurnichage, ma foi, pathétique.

Quand c’est rendu qu’un professionnel se plaint et pense que c’est arrangé avec le gars des vues… C’est assez ridicule. Surtout que c’était clairement un but, après révision des arbitres.

« Tout est prédéterminé contre nous. Il ne faut pas garder ça au silence ou rien. Nous ne sommes pas où nous souhaitons être. C’est comme ça.  Les Islanders ont une place en séries et c’est comme ça. Nous sommes à une minute de gagner 2-1, et nous perdons 3-2. Je sais que Toronto avait décidé que c’était un but avant même que le tir soit décoché. C’est comme ça que ça marche dans cette ligue. »

Disons que les reprises vidéos n’aiment pas Buffalo, ces temps-ci, après la passe ‘incomplète’ des Bills, la semaine dernière. Mais de croire qu’il s’agit d’une conspiration… C’est de l’enfantillage. On croirait entendre un partisan un peu saoul de la section 400. Pas un gardien professionnel.

Il a aussi affirmé que pour le but refusé à Evander Kane, lors du premier match à Montréal, qui aurait brisé le blanchissage de Carey Price, c’est le même principe.

En Rafale

– C’est la fin de La Presse papier. Une autre victoire de la technologie.

– Ça devient de plus en plus n’importe quoi.

– Un premier enfant pour O’Reilly.

PLUS DE NOUVELLES