Robert Thomas serait intouchable

On a beaucoup entendu parler des Blues, ces temps-ci, et de comment ils pourraient (ou pas) conclure une grosse transaction d’ici la date limite des transactions. On a évidemment beaucoup parlé de Robert Thomas, dont le nom circulait un peu partout sans toutefois avoir de source béton confirmant sa disponibilité, à la base.

Si les Blues voulaient aller à la pêche aux gros poissons, le jeune attaquant aurait pu être LA pièce la plus convoitée qui attire un joueur d’impact à St-Louis.

Mon collègue Jeff Drouin a récemment rapporté les dires de Bob McKenzie, toutefois, qui avait de la difficulté à voir comment Doug Armstrong sacrifierait sa potentielle fenêtre d’opportunité de plus de six ans afin de miser sur le court-terme.

Tout ça s’est confirmé, aujourd’hui.

Selon Jeremy Rutherford, le journaliste #1 des Blues, Robert Thomas serait un intouchable.

On n’a pas le choix de comprendre… Dès le départ, la disponibilité de Robert Thomas semblait relever du rêve. Il aurait été tout simplement inconcevable de laisser partir un jeune joueur de centre aussi talentueux qui ne semble, pour l’instant, vivre avec le fameux dicton «Sky is the limit». Les partisans des Blues n’auraient pas pu pardonner leur directeur général… Ils vont maintenant plutôt le remercier, dans quelques années, lorsque Robert Thomas et Jordan Kyrou formeront un des duos les plus dynamiques du circuit.

Doug Armstrong devra donc maintenant se concentrer sur un joueur de location cheap, et essayer, dans la mesure du possible, de se limiter à un choix de deuxième ronde.

On peut donc arrêter de s’imaginer des scénarios Thomas-Pacioretty…

Les Blues pourraient plutôt s’essayer avec Michael Grabner…

En Rafale

– Blais obtient encore une chance sur le top 6.

– Où est Price?

– Quel désastre.

– Wow.

PLUS DE NOUVELLES