Quinn Hughes pourrait faire le saut dans la LNH dès l’an prochain

Demain se tiendra un match intraéquipe dans le cadre du camp de développement des Canucks. Même si nous sommes en plein été et que cette partie opposera des joueurs issus de la même organisation, il ne reste plus de billets pour assister à l’évènement.

C’est qu’à Vancouver, regarder vers l’avenir est beaucoup plus amusant que de se concentrer sur le présent. Ce n’est pas parce que l’ère Sedin a pris fin que des jours misérables sont à prévoir en Colombie-Britannique…

L’attention est tournée vers Elias Pettersson, qui était peut-être le meilleur joueur de hockey au monde à ne pas évoluer dans la LNH l’an dernier. Lorsque le Suédois sera adapté à la LNH, les Canucks miseront sur une excellente ligne de centre.

Leur défensive ne sera pas vilaine non plus. Si Olli Juolevi finit par se développer, Quinn Hughes et lui devraient venir dynamiser cette organisation à la ligne bleue.

Hughes n’a toujours pas pris sa plus grande décision de l’été : fera-t-il un retour au sein du circuit universitaire ou préfèrera-t-il faire le saut dans la LNH?

Tout d’abord, il faut se demander si Hughes possède vraiment les habiletés pour compétitionner contre des hommes, alors qu’il ne mesure que 5’10 et pèse 170 livres.

Si vous ne connaissez pas la réponse à cette question, c’est que vous ne l’avez pas vu évoluer pour l’équipe américaine au dernier Championnat du monde de hockey. Lors de ce tournoi, l’entraineur Jeff Blashill a rapidement compris que le petit arrière pouvait se débrouiller à toutes les sauces, malgré son allure de gamin.

Même s’il a l’air très jeune, Hughes était l’un des plus vieux joueurs du dernier encan. Il a passé la dernière année à affronter des joueurs qui étaient plus âgés que lui dans le circuit universitaire américain, au sein duquel il a excellé.

Ceci dit, une saison complète dans la LNH pourrait être éreintante pour ce joueur habitué à disputer une quarantaine de joutes par année. Sans oublier que l’an prochain, il pourrait avoir la chance d’évoluer avec son frère, un certain Jack Hughes…

Si j’avais à parier un petit deux, je le placerais sur le retour de Quinn Hughes dans la NCAA… au grand désespoir des partisans des Canucks.

En Rafale

– Boone Jenner prolongé pour quatre ans?

– Un plan qui n’est peut-être pas assez axé sur l’avenir!

– Voilà qui est surprenant…

 

PLUS DE NOUVELLES