Qui sont ces meilleurs espoirs de la LNH?

Je vous propose un billet matinal de Christpohe, un passionné de hockey et un journaliste indépendant, dressant un résumé du classement de mi-saison de la Centrale de recrutement de la LNH, sorti hier. Bonne lecture.

Comme vous le savez, ce site parle beaucoup de transactions dans la LNH. Or, il est de plus en plus difficile d’améliorer son équipe à l’aide de transactions. De plus en plus, on mentionne qu’on bâtit les équipes championnes en Juin et non en Février. Les exemples sont nombreux afin de prouver cela, nous n’avons qu’à penser aux deux derniers champions de la Coupe Stanley, les Hawks et les Penguins, qui ont bien repêché pour se rendre au but ultime. Cette chronique vous parle de ces 2 jours de Juin qui sont déterminants pour les 30 franchises de la LNH.

Cette semaine, la centrale de recrutement de la NHL sortait son classement pour la mi-saison. Ce classement comporte 4 sections. Il y a les patineurs et les gardiens qui évoluent en Amérique du Nord et la même chose pour les européens. Dans ce texte, je vais résumer ce classement et je tenterai de vous présenter les espoirs les plus importants pour le prochain repêchage.

Patineurs Nord-Américains : [1]

1. Gabriel Landeskog, AG, 6’, 207 lbs, Kitchener, OHL
Landeskog a connu une très bonne première moitié de saison et c’est à celle-ci qu’il doit sa première place dans ce classement. Le suédois a été nommé capitaine de son équipe à seulement 17 ans et a obtenu 45 points en 32 matchs dans la ligue junior de l’Ontario. Il a été sélectionné pour participer aux mondiaux juniors avec la Suède, mais n’a joué qu’un seul match à cause d’une blessure au pied. Il devrait faire partie de la discussion pour le premier choix global, s’il continue à ce rythme.

2. Sean Couturier, C, 6’ 4’’, 195 lbs, Drummondville, LHJMQ
Couturier était le grand favori pour le premier choix global au début de l’année. Toutefois, il y a de la compétition au sommet. Couturier a amassé 53 points en 33 matchs dans la LHJMQ et 3 points en 7 matchs au championnat mondial junior à Buffalo. Le gars du Nouveau-Brunswick est encore considéré comme un des favoris pour le repêchage qui aura lieu à St.Paul.

Arrêtons de dire que Couturier n’est pas un bon joueur car il n’a amassé que
3 points lors du WJC. Tyler Seguin n’a même pas pris à ce tournoi l’an dernier.

3. Ryan Nugent-Hopkins, C, 6’, 170 lbs, Red Deer, WHL

Le dernier attaquant nord-américain qui a une chance d’être sélectionné au tout premier rang. Par contre, ses chances d’être sélectionné aussi haut ont beaucoup diminué depuis le début de l’année. Il n’a même pas été  choisi pour faire l’équipe du Canada au championnat mondial junior. Il a enregistré 50 points en 39 point dans la ligue de l’Ouest.

4. Jonathan Huberdeau, C, 6’ 1’’, 168 lbs, Saint-John, LHJMQ
Huberdeau est un des espoirs qui a le plus progressé depuis le début de l’année. Il connait une saison incroyable et compte plusieurs buts dignes de youtube. Il a ouvert les yeux de plusieurs recruteurs puisqu’on le voyait au milieu de la 2e ronde au début de l’année. Il devrait sortir dans le top 10, minimum top 15.

5. Tyler Biggs, RW, 6’ 2’’, 210 lbs, USA U-18, USHL
Ce joueur me semble un peu surévalué dans ce classement. Je le vois plus aller dans le coin du 20e rang. Un ailier droit de type power forward qui n’est pas petit et il n’hésite pas à aller dans les coins. Tout dépendant de la fin de saison du Canadien, il pourrait bien être repêché par le Tricolore.

Ce classement donne un bon indice quant aux espoirs, mais il n’est pas rare qu’ils se trouvent pour quelques joueurs. Par exemple l’an dernier, ils avaient placer Jeff Skinner au 47e rang lors de leur classement de mi-saison alors qu’il a été repêché par les Canes au 7e rang et a percé la LNH cette saison. Il en va de même pour Jaden Schwartz choisi 14e rang par les Blues alors qu’il avait été classé au 41e rang à ce classement. Finalement, Joey Hishon avait été sélectionné au 17e rang par l’Avalanche après avoir été classé 46e au classement de mi-saison. Il y a donc quelques espoirs qui sont loin dans ce classement, mais qui attire tout de même mon attention.

19. Ryan Strome, C, 6’, 183 lbs, Niagara, OHL
28. Seth Ambroz, RW, 6’ 2’’, 211 lbs, Omaha, USHL
36. Mickael St.Croix, C, 5’ 11’’, 176 lbs, Edmonton, WHL
39. Xavier Ouellet, D, 5’ 11’’, 182, Montréal, LHJMQ

Gardiens Nord-Américains : [2]

Le repêchage de cette année ne contient pas un gardien étoile comme Jack Campbell, propriété des Stars de Dallas,  l’était l’an passé. Il ne devrait donc pas y avoir de gardien sélectionné en première, mais surement un ou deux en 2e ronde.

1. John Gibson, G, 6’ 2’’, 205 lbs, USA U-18, USHL
Le meilleur gardien de ce repêchage est encore américain. Il devrait sortir en 2e ronde. Il a remplacé Campbell cette année et a connu une très bonne saison. N’est pas prêt à faire le saut, mais fera surement un bon gardien dans la grande ligue.

2. Christopher Gibson, G, 6’ 1’’, 193 lbs, Chicoutimi, LHJMQ
Gibson a commencé l’année en séparant le travail devant la cage des Saguenéens, mais a gagné la bataille et la direction a échangé l’autre gardien pour faire toute  la place au finlandais. Il a connu une année où il est sorti de sa coquille et pourrait bien sortir en 3e ronde.

Robin Gusse, G, 5’ 10’’, 170 lbs, Rouyn-Noranda, LHJMQ
Ce gardien est le grand perdant de la merveilleuse saison de Gibson. Il était l’autre gardien à Chicoutimi et vient d’être échangé à Rouyn-Noranda. Sa saison lui coûte cher puisqu’il était vu comme un espoir de 3-4e ronde en début d’année, mais maintenant, je doute qu’il sera repêché. Je crois toutefois, qu’une équipe devrait tenter sa chance sur ce gardien français, mais c’est peut-être parce que j’ai vu ce gardien jouer à plusieurs reprises et il est très bon.

Patineurs Européens : [3]

Du côté des patineurs européens, c’est toujours plus compliqué puisque la plupart des joueurs qui évoluent là-bas sont plus difficile à voir évoluer et les n otes sur leur jeu sont moins présentes sur le web. Voici donc quelques joueurs évoluant sur le Vieux Continent qui semblent être les plus susceptibles de devenir de bons joueurs dans la Grande Ligue avec les informations que je possède.

1. Adam Larsson, D, 6’ 3’’, 200 lbs, Skellefta, Suède
Le seul joueur évoluant présente en Europe qui est susceptible d’entendre son nom en premier à St.Paul. On dit qu’il est en avance sur Hedman au même âge ce qui est plutôt encourageant.

2. Joel Armia, RW, 6’ 3’’, 191 lbs, Assat, Finlande
Ce jeune est surement une des autres chances de l’Europe d’avoir un choix de première ronde. Toutefois, ce sera probablement en 2e moitié du repêchage. Toutefois, rien n’est impossible puisque ce joueur en impressionne plusieurs cette année.

9. Victor Rask, C, 6’ 1’’, 194 lbs, Leksand Jr., Junior Suède
On avait de grosses attentes pour Rask en début de saison, une place dans le top 10, mais il a considérablement baissé dans ce classement. Il pourrait toutefois remonter très vite et sortir en première ronde en Juin. Il a un bon lancer et pourrait se développer en joueur de 1er trio, mais il doit améliorer son patin.

Gardiens Européens[4]

La cohorte des gardiens européens est loin d’être excellente cette année. Il n’y a pas vraiment de gardiens qui sortent du lot. Quelques gardiens seront sélectionnés, mais très peu. Peut-être qu’une équipe prendra une chance sur Benjamin Conz qui a eu des championnats mondiaux junior consécutifs, mais c’est le seul gardien dont on a déjà entendu parler dans ce lot et ça restera surement ainsi.

En terminant, j’aimerais féliciter l’équipe Québec U-16 qui a remporté en fin de semaine le tournoi midget à Gatineau. Cette équipe contient les meilleurs joueurs québécois de moins de 16 ans et ils sont dirigés par Donald Audette. Ce tournoi est préparatoire pour les jeux du Canada à Halifax plus tard dans l’année.

Liens :
[1] http://www.nhl.com/ice/page.htm?id=67005
[2] http://www.nhl.com/ice/page.htm?id=67007
[3] http://www.nhl.com/ice/page.htm?id=67008
[4] http://www.nhl.com/ice/page.htm?id=67006

PLUS DE NOUVELLES