Qui remplacera Alain Vigneault à la tête des Rangers de New York?

Les Rangers avaient annoncé depuis bien longtemps leurs intentions de repartir à neuf et d’effectuer un virage drastique afin d’améliorer leur sort à long terme. On ne savait toutefois pas avant-hier que ce grand ménage du printemps affecterait l’entraineur-chef Alain Vigneault…

Tout ce que l’on sait pour le moment, c’est que le directeur général Jeff Gorton a la ferme intention de rajeunir son organisation. Souhaitera-t-il miser sur un entraineur de la vielle école pour instaurer une culture gagnante à l’organisation? Embauchera-t-il un jeune loup de la nouvelle école, se démarquant par ses talents de communicateur? Explorons la candidature de quelques candidats qui pourraient bien cadrer à la tête des Blue Shirts…

Lindy Ruff

L’option facile!

Ruff était l’assistant entraineur de Vigneault. Il connait donc bien déjà les joueurs en place…

On parle ici d’un homme qui possède 1493 matchs d’expérience dans le circuit Bettman, et qui y détient une superbe réputation. En 19 ans d’expérience, il a atteint la finale de la Coupe Stanley en 1999, alors qu’il a affronté les Stars avec les Sabres de Buffalo.

Sheldon Keefe

Un jeune coq qui n’a que 37 ans.

L’entraineur des Marlies adapte constamment ses stratégies à ses différents adversaires. À la base du développement de Wiliam Nylander, Zach Hyman, Connor Brown et Kasperi Kapanen, Keefe se démarque par son excellence auprès des jeunes joueurs.

Plusieurs équipes risquent d’être intéressées à ses services, mais généralement, les riches Rangers font bonne figure au jeu des enchères…

Benoit Groulx

Groulx n’a aucune expérience dans la LNH, mais doit tout de même être considéré comme un entraineur de la vielle-école. Plusieurs légendes ahurissantes resteront à jamais gravées dans les annales de la LHJMQ au sujet de cet entraineur aux techniques plutôt … intéressantes.

Il y a fort à parier que Benoit Groulx s’est calmé depuis son arrivée au sein du Crunch de Syracuse, où il fait un travail remarquable. Si les Rangers souhaitent dénicher un excellent entraineur avec les jeunes, l’embauche de cet homme pourrait s’avérer intéressante.

Jim Montgomery

L’entraineur de l’Université de Denver était un des candidats de tête pour hériter du poste de pilote des Panthers de la Floride, avant de se retirer de la course. Il avait également été interviewé par les Kings de Los Angeles, qui se sont finalement tourné vers Jon Stevens.

Sa fiche de 102-47-18 en carrière est plutôt impressionnante…

Dave Tippett

S’entendre avec John Chayka ne semble pas nécessairement une tâche facile.

C’est une divergence d’opinion profonde avec son patron qui a mené l’ancien entraineur des Coyotes à quitter l’Arizona. Tippett est un entraineur sous-estimé, qui se démarque par ses habiletés de stratège et de communicateur. Il serait intéressant de le voir miser sur un alignement décent… une chance qu’il n’a jamais obtenue à la barre des Coyotes!

Michel Therrien

Je me sens kamikaze ce soir, en insérant le nom de cet ennemi juré montréalais à l’intérieur de mon papier.

Aucun sensationnalisme ici! De toute façon, si tel était vraiment mon objectif, je vous aurais vanté la signature de Sylvain Lefebvre… bref!

Therrien est un entraineur de la vielle-école qui excelle lorsque vient le temps d’instaurer une culture gagnante au sein d’une organisation. On dira ce que l’on voudra de cet entraineur à l’image douteuse, mais ses formations se démarquent constamment par une intensité inégalable. On parle tout de même d’un entraineur ayant cumulé une fiche de 406 victoires et 303 défaites…

Son traitement agressif avec des jeunes joueurs pourrait lui coûter le poste.

Bill Peters

Oui, Peters est toujours à l’emploi, en Caroline. Il détiendrait toutefois une clause qui lui permettrait de déserter les Hurricanes cet été pour s’entendre avec une autre équipe…

Peters est un entraineur nouveau genre qui aime utiliser les statistiques avancées dans sa gestion au quotidien. S’il est intéressé par l’offre des Blue Shirts, il se voudrait une option de premier plan.

De toute manière, les Rangers pourraient attendre quelques renvois avant de mettre le doigt sur le successeur d’Alain Vigneault…

En Rafale

– Si vous souhaitez vous crinquer avant la série Penguins-Flyers, écoutez ça!

– Un beau geste du Premier Ministre.

– Celle-là restera dans la liste de bévues de Marc Bergevin pour un bon moment.

– Deux petits gars pas pire au soccer…

 

PLUS DE NOUVELLES