Qui nous dit que Drouin jouera à l’aile l’an prochain?

On souhaite tous que Marc Bergevin déniche enfin un vrai centre de premier plan pour la santé de son équipe. On est redondant, mais Jonathan Drouin, de l’aveu même de son patron, figure sur la ligne de centre du CH par défaut. Malgré les propos du DG, ça ne veut pas dire pour autant que Jonathan Drouin ne jouera pas à la position de centre lorsque la prochaine campagne prendra son envol.

Pendant que le Canadien joue pour jouer, lui qui ne sera pas du prochain tournoi printanier, le numéro 92 progresse bien à cette position. Il peaufine plusieurs facettes afin de devenir un bon joueur de centre. Jo Drouin est très fier de l’amélioration fleurissante des derniers jours. Le Québécois en retire beaucoup de fierté, évidemment. De plus, son coach le récompense, comme nous avons pu le constater lors du dernier duel de cette Sainte-Flanelle.

Lors des deux dernières joutes, il a excellé dans les trois zones et non seulement du côté offensif. Puis, un peu comme Bergevin le mentionne régulièrement : on a jamais trop de défenseurs. Disons que ça peut aussi se coller aux joueurs de centre : on a jamais trop de joueurs de centre. Comme Julien le précise : il n’y a jamais assez de gars qui peuvent bien jouer au centre. En zieutant l’alignement, on comprend que celui-ci ne regorge pas de bons joueurs de centre… Avoir un gars comme Jonathan Drouin, qui commence à s’adapter, c’est un boni pour une organisation.

Au final, peut-être que Drouin fera mentir Bergevin, Julien et les amateurs en devenant le centre qu’on attend depuis vous savez quand. Un entraîneur intelligent doit certes garder toutes ses options et Drouin est en train de devenir toute une option (au centre) pour ce groupe.

En écrivant sur ce sujet, j’ai bien hâte d’analyser le jeu de Drouin ce soir, face à des gars comme Sidney Crosby et Evegni Malkin.

En rafale

– Corey Crawford, affecté par une commotion cérébrale, pourrait ne pas revenir cette saison…

– Paul Stastny sera de retour au sein de l’alignement, ce qui est une excellente nouvelle.

– Je ne peux pas croire que ces chandails-là soient encore en vente.

– On est tous d’accord à ce sujet…

Ouch!

PLUS DE NOUVELLES