Qui déployer à 3 contre 3 pour le CH? | Sharp intéresse Bergevin

Le Bureau des gouverneurs devrait bientôt approuver le nouveau format de prolongation à 3 contre 3 durant les cinq minutes complètes.

Qui Michel Therrien devrait-il déployer en pareille situation? Voici quelques combinaisons possibles.

PACIORETTY – ELLER
SUBBAN 

Lars Eller a beau avoir la vision de Ray Charles, l’option de passe est plus facilement repérable à 3 contre 3 et le Danois est l’un des patineurs les plus puissants du Canadien. Pacioretty et Eller sont deux présences physiques efficaces en échec avant et pour ce qui est du mouvement cyclique de la rondelle en fond de territoire. Le brio du 81 au cercle des mises en jeu augmentera le temps de possession du franc-tireur américain, à qui on veut absolument donner le disque.

On s’attend à ce que le très endurant P.K. Subban puisse gober au moins deux bonnes minutes puisqu’il a toutes les habiletés pour voler le spectacle avec autant d’espace.

GALCHENYUK – WEISE
PETRY

Vous me direz « Pourquoi Weise? », mais à 3 contre 3, il faut aligner les patineurs les plus rapides et le Gretzky néerlandais a prouvé être capable d’éclairs de génie sporadiques. On a  un équilibre des latéralités qui facilite les échanges à l’attaque. Aussi, les deux avants possèdent l’arsenal passe-tir les rendant imprévisibles.

Jeff Petry vise en plein dans le mille dans la relance et il bouge très bien avec et sans la rondelle.

PLEKANEC – GALLAGHER
BEAULIEU

Plekanec a le don d’éteindre les meilleurs éléments offensifs avec un bâton actif et il répond à l’appel dans les trois zones en couvrant le plus de glace possible. On connaît la fougue de Gallagher. Encore une fois, notez l’équilibre des latéralités à l’attaque.

Beaulieu peut mettre à profit sa vitesse pour réparer les dégâts.

En rafale
– Selon le Chicago Sun, le CH serait dans la course pour Patrick Sharp. LIEN

Bergevin ne pourra l’acquérir sans se soulager d’un gros contrat. Et les Blackhawks veulent libérer de l’espace sous le plafond!

– Le CH a soumis des offres qualificatives à six joueurs: LIEN

Étonnamment, Magnus Nygren est l’un deux.

Tangradi et Bowman n’ont rien reçu.

– L’avenir de Bickell à Chicago est incertain.

– Budaj a une petite pensée pour Carey Price. D’ailleurs, il communique avec lui à l’occasion. LIEN

– Le repêchage simulé du Journal de Montréal. LIEN

Joel Eriksson Ek est le choix du CH au 26e rang.

– L’opinion des joueurs sur la prolongation à 3 contre 3: LIEN

Humour: les scouting reports loufoques des meilleurs espoirs de 2015. LIEN

PLUS DE NOUVELLES