Quelques indices nous indiquent la réelle valeur de Plekanec

On parle tous de Tomas Plekanec et/ou Max Pacioretty depuis plusieurs semaines déjà. C’est normal puisque ces noms-là font tourner quelques têtes. Dans le cas du capitaine, quel directeur gérant ne rêve pas de mettre le grappin sur un marqueur de cette trempe qui a un contrat en poche qui fait vraiment saliver? Pour Pleky, une formation aspirante « rêve » peut-être de se retrouver avec un centre d’expérience pour piloter sa troisième unité. Mais Plekanec a-t-il réellement la valeur que certains avancent? Je crois qu’on doit se calmer un brin le poil des jambes parce que…

Parce que Plekanec a été offert gratuitement à Vegas et George McPhee a préféré se tourner vers Alexei Emelin.

Parce que ce même Emelin, justement, a été échangé contre un vulgaire choix de troisième tour…

Parce que si elle avait été vraiment élevée, il aurait été sélectionné, tout comme David Perron ou James Neal…

Si vous reculez la cassette à la dernière date butoir, je vous rappelle que Marc Bergevin a « donné » un choix de quatrième ronde afin d’acquérir les services d’un certain Dwight King. Un homme de séries, qui n’avait plus rien dans le réservoir et qui évolue désormais au sein de la KHL. Et McKenzie parle d’un choix de troisième ou quatrième ronde pour ce cher Tomas? Ouch! 

Le petit col roulé du Canadien connaît une saison bien ordinaire avec une récolte de 20 points, dont seulement cinq buts, en 53 matchs. Toutefois, son 52.1% aux cercles des mises en jeu justifie-t-il que les homologues de Berg seront full motivés à prendre le restant de son pacte (6 millions $). Honnêtement, même en retenant une partie de celui-ci, je ne suis pas certain qu’il prendra de la valeur.

Au final, je crois que la valeur d’Alexei Emelin est plus élevée que Tomas Plekanec et McPhee a reçu un choix de troisième ronde (je vous rappelle encore), donc Pleky doit valoir un choix de quatre… malheureusement.

En rafale

– Soyez francs. Qui écoutera le duel opposant les Knights aux Penguins? Ce sera le retour de Marc-André Fleury « chez lui ».

– Un patin en plein visage, ce n’est pas quelque chose qui est plaisant à voir…

– Le fils de Keith Primeau est un choix du Canadien de Montréal.

– Ce n’est pas difficile d’y croire José, c’est impossible (pour moi, du moins) d’y croire.

– Maxim Lapierre ne s’est fort probablement jamais senti aussi « gros ».

PLUS DE NOUVELLES