Quel joueur le CH pourrait ajouter au repêchage?

Oui, je sais. C’est un peu tôt pour commencer à faire de type de projection. Mais il s’agit d’un exercice que je trouve amusant à faire, même si beaucoup de choses peuvent encore changer d’ici la fin juin.

En début de saison, plusieurs ont souhaité une autre saison de misère au Canadien pour qu’il ait sa chance pour la loterie Hughes.

Pour ma part, j’étais parmi ceux qui n’avaient pas de grandes attentes en raison de la défensive, mais qui préféraient laisser la chance au groupe avec de nouveaux éléments, tel que Max Domi.

Bref, en ce moment, le Tricolore a pratiquement autant de chances d’être des séries que de les manquer. En fonction du classement actuel, les chances qu’il repêche entre le 14e et le 19e rang sont bonnes.

Voici quelques joueurs qui pourraient se retrouver dans le pipeline du Canadien, en se basant sur les projections actuelles au repêchage de Craig Button, ISS Hockey et Hockeyprospect.

Bien entendu, la saison est encore longue et ces projections ont encore grandement le temps de changer. À pareille date, l’an dernier, je vous rappelle que le nom d’un certain Jesperi Kotkaniemi n’était pas mentionné pour un choix parmi les dix premiers.

Philip Broberg (Défenseur – 6 pieds 3 pouces, 198 livres)

Le défenseur suédois tire très bien son épingle du jeu cette saison. On vante beaucoup sa vitesse, son puissant tir et sa capacité de bien jouer autant à l’attaque qu’en défensive. Il s’aligne en ce moment avec la Suède au Championnat mondial junior.

Peyton Krebs (Centre – 5 pieds 11 pouces, 181 livres)

Voici un centre qui attire les regards avec son excellent sens du hockey et son côté très compétitif. Son éthique de travail fait de lui un atout, peu importe la situation sur la glace. Il est davantage un fabricant de jeu qu’un tireur.

Ryan Suzuki (Centre – 6 pieds, 172 livres)

Ryan Suzuki attire les éloges pour sa capacité d’être spectaculaire (plus que son frère Nick, semble-t-il) et de faire paraître facile des jeux ardus à compléter. Sa grande intelligence fait de lui une très bonne arme offensive.

Et on aimerait beaucoup le voir jouer avec son frère, non?

Du côté de la LHJMQ, certains joueurs sont vus également comme des choix potentiels en première ronde.

Raphaël Lavoie (Centre/ailier – 6 pieds 4 pouces, 198 livres)

Celui qui a eu une invitation pour le camp du Canada pour le CMJ est un attaquant qui sait combiner son physique et sa vitesse pour faire son chemin en zone offensive et surprendre autant avec une passe bien placée qu’avec son puissant tir. On vante aussi beaucoup son intelligence et le fait qu’il est prêt à payer le prix pour son équipe.

Samuel Poulin (Ailier gauche – 6 pieds 1 pouce, 207 livres)

Le fils de l’ancien de la LNH Patrick Poulin est un fier compétiteur et un grand travaillant, un attaquant de puissance. Très bon pour protéger la rondelle, il a un bon coup de patin et il possède un très bon tir.

Jakob Pelletier (Centre/ailier – 5 pieds 9 pouces, 161 livres)

Un attaquant dont la taille pourrait en effrayer certains, mais qui joue plus gros que ce qu’il est. C’est un fabricant de jeu hors pair qui travaille sans relâche et qui sait se faire oublier en zone offensive pour surprendre l’adversaire.

PLUS DE NOUVELLES