Québécor suit de très près la situation des Sénateurs d’Ottawa

Réjean Tremblay s’est entretenu sur les ondes de CHOI Radio X ce matin, et a offert plusieurs informations très croustillantes à propos de l’implication de Québécor dans le dossier d’un possible transfert des Sénateurs d’Ottawa.

Bon, il s’agissait plutôt d’un extrait ayant pour but de rafraîchir la mémoire, puisque plusieurs affirmations avaient déjà été rapportées en novembre dernier.

On sait déjà qu’Eugene Melnyk et Pierre-Karl Péladeau se sont rencontrés, il y a quelques mois. Le parrain affirme finalement que cette rencontre au eu lieu au Mont-Tremblant vers la fin du mois d’août ou au début du mois de septembre dernier.

On avait alors jaugé l’intérêt d’un transfert des Sénateurs vers Québec, selon la formule qui a déjà été abordée par le passé.

  1. Eugene Melnyk vend des parts minoritaires à Québécor
  2. Québécor génère du revenu et paie les dettes
  3. Québécor offre un loyer aux Sénateurs
  4. Melnyk vend les droits télévisuels à Québécor

Résultat, le propriétaire des Sénateurs ne perd plus d’argent. Les perdants seraient toutefois les amateurs d’Ottawa, et potentiellement Gary Bettman. Pourquoi?

Tremblay ajoute toutefois que même si PKP ne prendra pas trop de risques pour compromettre ses chances de gagner la confiance de Bettman, certains officiers de Québécor surveillent de très près la situation de l’équipe.

L’un des obstacles qui pourraient se dresser devant Québec pourrait être Pierre-Karl Péladeau lui-même. Tremblay ajoute à son analyse que l’un des critères principaux de la LNH est constitué d’un propriétaire apprécié des autres. Quoique Melnyk ne l’est plus auprès des 30 autres gouverneurs, on se demande si la venue de PKP serait vue d’un bon oeil. Déménager de la capitale fédérale à une capitale provinciale francophone, tout en gardant en tête que le propriétaire est un ancien candidat politique du Parti Québécois, considéré comme souverainiste? C’est moins simple que ça en a l’air.

Sauf qu’en même temps… Québécor peut-il vraiment déplaire à la ligue?

La venue d’une équipe de la KHL a aussi été sujette à discussion, mais nous en sommes encore au stade hypothétique. Québécor aurait été invité au Match des Étoiles de la KHL, mais aurait pris la décision de ne pas y aller en raison de la présence de nombreux membres de la LNH.

En effectuant un parallèle avec les matchs de saison régulière disputés à Vienne, dans la Ligue continentale, le parrain soulève aussi l’idée d’accueillir des matchs de saison régulière de la LNH à Québec. 

En Rafale

– C’est très légitime.

– Et on n’en parle pas assez.

– L’histoire serait similaire à Québec.

– Wow!

PLUS DE NOUVELLES