Que faisaient Marc Bergevin et sa meute à Toronto?

Marc Bergevin et sa meute se sont présentés au Air Canada Centre cet après-midi afin d’assister au duel opposant le Rocket aux Marlies. Larry Carrière, Eric Crawford, Sean Burke et Francis Bouillon étaient avec lui lors de ce petit voyage. On parle ici de membres importants de la direction. Quelle était leur mission du jour?

Que voulaient-ils analyser? Le Canadien est à Columbus ce soir et il reviendra au Temple demain, alors que l’équipe se mesurera à Alex Radulov et les Stars. Bref, pour que Bergevin ne soit pas à Columbus avec ses ouailles, il y a une raison primordiale. Que veulent-ils analyser tous ensemble? Le travail des jeunots ou la façon de diriger de Sylvain Lefebvre? Héhéhé.

À moins que les hommes de hockey souhaitent analyser davantage le jeu d’Éric Gélinas afin de le tester cette année dans le show, en vue de lui offrir un autre accord l’an prochain. Pour ce faire, Bergevin devra lui octroyer un contrat NHL.

À moins que l’on voulait zieuter un gars comme Frédérik Gauthier, qui est incapable d’éclore au sein de l’organisation des Maple Leafs de Toronto. Ou encore, voulait-on étudier l’étoffe de Zachary Fucale dans le but d’inclure l’un des nombreux cerbères dans une transaction incluant plusieurs morceaux? Ou est-ce Kerby Rychel qui attire tous ces yeux? Veut-on l’amener en haut pour le tester?

Peu importe. Si ce groupe s’est déplacé, ce n’était pas pour prendre un café et revenir aussitôt. Il avait un devoir à compléter, c’est évident.

Présentement, disons que Marc Bergevin et son groupe ont une tonne de leçons et devoirs s’ils souhaitent ramener le train sur les rails. Ils devront réussir leurs examens afin que monsieur Molson ne soit pas désappointé une seconde année successive.

À suivre…

En rafale

– Quelqu’un peut m’expliquer la stratégie de Ben Scrivens lors d’une mise en jeu dans son territoire?

– Malgré tout, Claude Julien trouve que ses joueurs s’améliorent.

– Les chances d’obtenir Rasmus Dahlin ne sont pas tellement élevées.

– Evgeni Malkin est un train, mais on l’oublie toujours lorsque nous parlons des meilleurs joueurs du circuit.

PLUS DE NOUVELLES