Quart de saison: surprises et prédictions | Bergevin à la recherche de deux ailiers top-6? | En rafale

La majorité des équipes de la LNH ont disputé leur 20e match, ce qui signifie qu’on en est déjà au quart de la saison. Le temps passe vite, non? Dire qu’il n’y a pas si longtemps, on voyait avec optimisme la présence de Semin sur le trio de Galchenyuk et John Tortorella n’était qu’un vague souvenir…

Mais bon, on s’égare…

Déjà, après une vingtaine de matchs, certaines équipes et joueurs ont causé d’agréables surprises alors que d’autres n’ont pas répondu aux attentes. Voici quelques surprises, suivies de prédictions pour la suite de la saison. Les déceptions suivront dans ma chronique de demain.

Devils du New Jersey: Lorsque tes deux meilleurs pointeurs sont Mike Cammalleri et Lee Stempniak et Andy Greene joue sur ta première paire défensive, le simple fait d’être dans la course aux séries relève du miracle. Leur Frère André? Cory Schneider! Prédiction: Les Devils retomberont sur terre et feront partie de la loterie pour le premier choix au repêchage. Premier choix dont ils ont bien besoin, vu leur pauvre réserve d’espoirs de qualité.

Coyotes de l’Arizona: Alors que tous les voyaient dans la cave, les Coyotes se retrouvent aujourd’hui parmi les équipes qualifiées pour les séries. Une grande part du crédit pour ce surprenant début de saison revient au vétéran Martin Hanzal qui présente un point par match, mais surtout aux recrues Max Domi et Anthony Duclair, qui ont électrisé les foules dès leur entrée en scène:

https://www.youtube.com/watch?v=qBH3RK8unEg

 

Prédiction: Domi et Duclair vont ralentir la cadence, que ce soit en raison de la surveillance accrue dont ils feront l’objet ou simplement d’un essoufflement normal pour une recrue qui s’acclimate toujours aux rigueurs de la LNH. Hanzal va se blesser, comme c’est le cas chaque année. Et Mike Smith (3,02 – .904) n’a plus rien d’un candidat au Vézina, peu importe ce que puissent en penser certains. Bref, les Coyotes vont revenir à la normale et Mikkel Boedker va être échangé au CH.

Penguins de Pittsburgh: Derrière un Kris Letang qui n’est plus ce qu’il était, on retrouve, à la ligne bleue des Pens, Rob Scuderi (sur la 1ere paire!), Olli Maatta (blessé depuis peu), Brian Dumoulin, Ben Lovejoy (dans le top-4!!),  Ian Cole et Adam Clendining. Pourtant, ces mêmes Penguins figurent au 4e rang pour la moyenne de buts alloués, grâce surtout au brio de Marc-André Fleury, toujours excellent en saison. Heureusement, car l’attaque, qui devait être dévastatrice cette saison suite à l’acquisition de Phil Kessel, ne produit pas au rythme espéré, Sidney Crosby en tête.

Prédiction: même s’il serait surprenant que Fleury puisse compenser ainsi pour la faible défense des Pens tout au long de la saison, il est également improbable que Crosby et l’attaque ne se mettent pas en marche sous peu. Les Pens devraient donc maintenir leur rang actuel, plus ou moins un rang.

Sénateurs d’Ottawa: L’équipe Cendrillon de la saison dernière prouve que son étonnante remontée en 2014-15 n’était pas un feu de paille. Un Bobby Ryan ressuscité, deux joueurs, Mark Stone (19-3-13-16) et Mike Hoffman (15-5-9-14), qui démontrent qu’ils sont plus que des one-year wonders, un jeune deuxième centre qui continue de progresser en produisant à un rythme de 56 points en 82 matchs en Mika Zibanejad et un Erik Karlsson (19-5-16-21) dominantfont des Sens la 2e équipe de la division Atlantique, tout juste devant les Red Wings (et loin derrière le CH).

Prédiction: Il n’y a aucune raison de prévoir un déclin, d’autant plus que Craig Anderson peut faire mieux que ses 2.79 et .915 actuels et devrait se replacer. Cependant, au final, les Wings et le Lightning devraient dépasser les Sénateurs, qui finiront au 4e rang de la division, dans la lutte pour une place en séries.

John Klingberg: Repêché au 131e rang (5e ronde, 16 rangs devant B. Gallagher) en 2010, le défenseur de 23 ans a surpris l’an dernier avec une récolte de 11 buts et 40 points en 65 rencontres à sa saison recrue. On pouvait donc s’attendre à une bonne deuxième saison de sa part, d’autant plus qu’il est le quart-arrière de la puissante attaque des Stars (au 1er rang de la LNH). Peu entrevoyaient, toutefois, une production d’un point par match et un 6e rang au classement des pointeurs de la LNH:

Prédiction: Bien qu’une saison de 80 points pour un défenseur est possible mais improbable (Lidstrom, en 2005-06, étant le dernier), une récolte de 70 points semble réaliste pour celui qui alimente les Seguin, Benn et cie. Je prédis aussi que Klingberg va éventuellement congédier son agent, qui l’a laissé signer un contrat de 7 ans et seulement 4,25 millions annuels alors qu’il pourrait en valoir le double d’ici un an ou deux… il va trôner, avec Subban et Karlsson, au sommet des pointeurs chez les défenseurs pendant longtemps.

Artemi Panarin: Probablement échaudés par les déceptions causées par d’autres joueurs productifs outre-mer mais qui n’ont pu produire autant dans la LNH (Cervenka, Brunnstrom, Leino, Sekac, Moses, entre autres), les gens montraient un enthousiasme prudent quant à la signature du Russe de 24 ans. Mais même les plus optimistes ne prévoyaient pas une production d’un point par match. L’ailier gauche d’un trio dominant complété par Kane et Anisimov, il s’avère le remplaçant rêvé pour Patrick Sharp et son style, que plusieurs comparent à celui de Kane, cadre parfaitement dans le système offensif des Blackhawks.

 

Prédiction: Il devrait s’essouffler en deuxième moitié de saison, lui qui est habitué aux saisons d’une cinquantaine de matchs de la KHL. Mais sa présence sur les deux premiers trios devrait lui éviter une chute dramatique. 60-65 points et finaliste au Calder.

Lee Stempniak: À 32 ans et sa huitième équipe dans la LNH, Stempniak semble poursuivre son habitude de bien faire à son arrivée avec une nouvelle équipe. En effet, depuis 2009-10, produit à un meilleur rythme après un déménagement. Si on ne compte pas sa première saison avec les Flames mais seulement ses trois autres nouveaux départs, cette proportion augmente encore plus:

Le manque de talent offensif des Devils lui permet d’être utilisé au sein des premiers trio et powerplay, lui donnant ainsi toutes les chances de produire. Son rythme actuel de 0.78 pts/match n’est pas impossible à maintenir; il est un peu plus élevé que son rythme en carrière au sein de nouvelles formations mais il n’avait jamais, avant cette saison, obtenu autant de temps de glace de qualité. Une récolte de 64 points constituerait sa meilleure en carrière mais rien n’est impossible avec ces Devils.

Prédiction: Comme il a toujours été sujet aux blessures, une prédiction plus réaliste de 55 points en 75 matchs est de mise. Cela éclipserait tout de même son sommet personnel (52).

Mentions honorables: Dale Weise, Max Domi, Mike Cammalleri, David Desharnais, Jake Allen, Reto Berra, Mike Condon

(Draisaitl cause sûrement la plus grande surprise mais comme il n’a disputé que 10 matchs, je l’ai ignoré, sachant qu’il figurera fort probablement sur la liste de mi-saison.)

Note: Je me trompe sûrement avec certaines ou même toutes mes prédictions. Je vivrai avec les moqueries et tomates. C’est un risque à prendre quand on veut se mouiller. Souvenez-vous seulement de ce que me dit DLC 3-4 fois par jour pour me rassurer: l’erreur est humaine.

Sur la liste de Bergy: ailiers gauche ET droit?

Selon l’excellent Fred Poulin, il est temps de séparer Galchenyuk et Eller:

https://twitter.com/FredPoulin98/status/667789126243115008

Quoiqu’en pensent les gourous de statistiques, Eller a un manque flagrant de vision offensive, ce qui fait qu’il est bâti sur mesure pour l’aile gauche, là où il joue dans un corridor et n’a pas la responsabilité de repérer ses ailiers.

Mais alors que d’aucuns croyaient que ce changement de position allait stimuler sa production offensive, il n’en est rien. On peut même croire qu’il ralentit Galchenyuk, qui devait connaître sa grande éclosion cette saison mais n’a que 12 points à sa fiche, et seulement cinq avec la complicité d’Eller:

https://twitter.com/FredPoulin98/status/667762290465366017

Larry semble n’avoir qu’un seul rôle qui lui convienne vraiment: ailier gauche du 3e trio.

Non seulement Marc Bergevin doit-il dénicher un ailier droit, dans un monde idéal il obtiendrait aussi un ailier gauche, les deux pouvant évoluer dans le « top-6 » – et moi, dans un monde idéal, je serais multi-millionnaire et le boss de DLC. #Hehehe

On ne peut pas tout avoir, malheureusement…

Comme le CH est en plein dans sa fenêtre d’opportunité, il serait étonnant que Bergevin et Therrien confient d’aussi importants rôles en permanence à des jeunes.

Il faudrait évidemment tester Fleischmann dans le top-6, lui qui y a évolué presque toute sa carrière mais si l’expérience s’avérait non concluante, verrait-on Marc Bergevin frapper un grand coup en faisant l’acquisition non pas d’un, mais de deux attaquants top-6?

En rafale
– Sans surprise, c’est à nouveau Carey Price qui affrontera les Islanders, demain soir :

Et moi qui croyais qu’en raison des performances de Condon, Therrien adopterait maintenant un système d’alternance… #BenNon

– Le deuxième but de Petry, hier, aurait-il dû être attribué à Galchenyuk?

– À 23 ans, le défenseur et espoir du CH Morgan Ellis sort enfin de sa coquille cette saison, à St. John’s : LIEN

– Beaulieu et Petry, la 2e paire de l’avenir, pour le CH : LIEN

– Ce qui n’élimine pas le fait que le CH est meilleur avec que sans Emelin : LIEN

Juste ceci suffit à me convaincre:

– Trevor Timmins a réussi de bons et de moins bons coups en première ronde : LIEN

– Artturi Lehkonen, la solution à long terme pour le flanc gauche du CH?

On semble oublier Lehkonen, mais il a déjà 14 points en 19 matchs pour Frölunda (SHL), une « ligue d’hommes », à 20 ans seulement. L’un des espoirs les plus talentueux que possède le CH, il devra cependant ajouter du poids à sa charpente de 5’11 et seulement 163 lbs pour « survivre aux hivers nord-américains ».  Mais son talent, auquel il ajoute une polyvalence lui permettant d’évoluer au centre en cas de besoin et dont il nous donnait il y a quelques jours un autre avant-goût, ne fait aucun doute:

– Un autre espoir du CH fait bien en SHL : LIEN

– Michael Grabner est très mauvais acteur! LIEN

Tsé, quand c’est rendu que tu fais de l’ombre à Jack Black et Seth Rogen…

– Les Rangers, au bord du précipice? LIEN

– Certaines équipes connaissant un bon début sont à prendre au sérieux alors que pour d’autres, un déclin est à prévoir. Voici qui elles sont, selon les stats avancées: LIEN

Gros jeudi soir pour l’espoir des Leafs Mitch Marner, qui totalise maintenant plus de deux points par match à London!

– Les Oilers manifestent leur soutien envers les Eskimos en vue de la Finale de l’Ouest : #LCF

– Au rancart depuis le match du 28 octobre contre le CH, Brandon Prust effectuera un retour au jeu ce soir, contre les Blackhawks :

https://twitter.com/VanCanucks/status/668140311307120640

Prust et Dorsett sur le 4e trio… #BashBrothers

Hockeyment vôtre,

Serge Côté

PLUS DE NOUVELLES