Prévoit-on rappeler Jarred Tinordi avant les séries éliminatoires? | Laurent Ciman rejoint l’Impact | Prolongation | Mise au point

Marc Bergevin avait pris tout le monde par surprise en troquant le dévoué Josh Gorges pendant la période estivale. En conférence de presse le jour de son échange aux Sabres de Buffalo, le cerveau du Canadien avait fait savoir qu’il était prêt à faire un pas en arrière pour en faire deux vers l’avant.

En d’autres mots, il estimait qu’il était temps de développer Nathan Beaulieu et Jarred Tinordi dans le giron du CH. La transition n’aura pas opéré comme prévu en première moitié de saison, les deux poulains étant bousculés dans un jeu de chaise musicale entre Montréal et Hamilton.

Nathan Beaulieu semble enfin être dans la métropole pour y rester. Le 17e choix au total en 2011 a maintenant disputé 170 minutes à la gauche de Sergei Gonchar, au sein du top-4 défensif. Beaulieu a donc doublé dans la hiérarchie deux défenseurs qui évoluaient parmi les deux premières paires en début de saison. Il s’agit là de Tom Gilbert et Alexei Emelin, qui forment maintenant un duo plus que modeste.

La situation est moins rose du côté de Jarred Tinordi. L’arrière format géant n’a obtenu que 9 sorties avec la Flanelle avant d’être cédé aux Bulldogs et ne jamais être rappelé. Là bas, une raclée en règle qu’il a subie des mains de Andrey Pedan est venue jeter un ombre sur son développement.

Sur une note plus positive, Tinordi a déjà récupéré de cet incident et offre son meilleur hockey depuis son arrivée avec les Bulldogs en 2012-2013. Il affiche un différentiel positif de +3, une première dans sa jeune carrière professionnelle, et remplit efficacement les tâches défensives qui lui sont soumises.

Si Tinordi a accentué les doutes quant à son exécution pendant le camp de pré-saison, il n’a certainement pas connu de mauvais débuts en saison régulière durant son court séjour à Montréal. Il a pratiqué un jeu simple et physique, en plus de limiter les erreurs. Le fils de Mark a par ailleurs montré une certaine adresse pour transporter la rondelle et effectuer des entrées de zone en possession de celle-ci.

Au bout de quelques matchs, sa lecture du jeu, de même que son exécution, est retombée en perte de vitesse. Le manque de qualité de ses relances est revenu le hanter. Le rythme de la LNH ne pardonne pas…

Il n’y a pas que Tinordi qui trouve difficile l’adaptation au niveau supérieur. Le défenseur Jamie Oleksiak est un spécimen bâti dans le même moule. Repêché en 1ère ronde en 2011 (14e au total), le défenseur de 6’07 et 241 livres n’a pas cessé de faire la navette entre Dallas et le Texas depuis. Faut croire qu’ils ont besoin de temps, ces gros gaillards…

Toujours est-il que le Canadien se fait malmener sur la glace en l’absence de ses meilleurs défenseurs. La 3e paire est constamment dominée et emprisonnée dans son territoire et ce, présence après présence. Tom Gilbert n’est visiblement pas le remplaçant de Josh Gorges et Alexei Emelin n’apporte aucune contribution autre que les mises en échec. Elliotte Friedman n’a pas tort de croire que le Russe pourrait changer d’adresse avant la date limite.

Marc Bergevin serait apparemment à la recherche d’un défenseur robuste. Il serait étonnant que le top-4 défensif soit appelé à changer, on serait donc tenté de croire qu’il cible un 5e ou 6e défenseur. Peut-être un joueur de la trempe Roman Polak.

Mais la liste d’épicerie de Bergevin ne s’arrête pas là. Le bruit court à l’effet qu’il cherche un gros marqueur pour raffermir le top-6 d’attaque. Beaucoup de demandes, mais certes peu d’espace sous le plafond salarial. Il est presque impossible de combler ces deux besoins sans se soulager d’un gros contrat.

Le besoin de défenseurs physiques pourrait possiblement être réglé à l’interne. Le directeur général est présentement de passage à Hamilton, où il évaluera le progrès de Tinordi et l’ensemble des espoirs durant la pause des étoiles. Le meilleur scénario voudrait qu’il ait suffisamment évolué pour retourner avec le Canadien avant les séries éliminatoires. Ce serait surtout favorable sur le plan financier, son contrat ayant peu de poids sur la masse salariale. Ainsi, Bergevin pourrait concentrer ses efforts et ses dollars sur un avant digne de ce nom.

Tinordi saura-t-il faire le pas de géant que vient de réussir Nathan Beaulieu? La suite des choses nous donnera de bons indices sur la confiance de la direction à son égard et le plan qui lui est réservé.

Prolongation
Échangeriez-vous Alexei Emelin contre David Clarkson?

Jamais! Clarkson est payé 5 millions par année et il est avant tout un attaquant de 3e trio!

– Le Canadien a connu certaines ratées dans la gestion des joueurs atteints de commotion cérébrale. LIEN

Mise au point
1. Mark Cavendish n’a pas apprécié qu’on s’en prenne à l’intégrité de son sport! LIEN

2. Antti Rantaa a fait un fou de lui alors qu’il se dirigeait vers le banc des joueurs. LIEN

3. Après Lexus, Victoria’s Secret a dévoilé sa publicité du SuperBowl. LIEN

4. Les Red Wings ont-il repêché un autre joyau dans les dernières rondes? Teemu Pulkkinen fait tranquillement connaître ses talents à travers la ligue depuis sa promotion. LIEN

Pour avoir visionné plusieurs de ses highlights dans la ligue Américaine, la vélocité de son tir est assurément un atout de calibre-LNH.

5. Zac Rinaldo était bien fier de son coup à l’endroit de Kris Letang… LIEN

Ne pense-t-il pas aux conséquences de ses gestes?

6. Qui a dit que le Québec ne produisait pas de bons défenseurs?

Jérémy Roy, Guillaume Brisebois, Samuel Morin, Xavier Ouellet. Une nouvelle vague qui s’annonce prometteuse.

7. Stéphane Auger a répondu aux propos de Mike Ribeiro à l’endroit des arbitres. LIEN

Sans vouloir le défendre, il n’est pas le seul à n’avoir jamais vu une décision décernant pénalité mineure être renversée…

8. Après avoir été rayé de la formation lors de 4 des 9 derniers matchs, René Bourque devra saisir sa chance sur le 4e trio. LIEN

Il ne produisait même pas – ou très peu – quand il était jumelé à Perry et Getzlaf #Énigme

9. Au total, 5 Québécois seront du match des étoiles. LIEN

Drouin, Bergeron, Luongo, Crawford, Fleury. 2 attaquants, 3 gardiens, aucun défenseur!

10. Le défenseur belge Laurent Ciman se serait entendu pour trois ans avec l’Impact. LIEN

« Le défenseur central est décrit comme un bon passeur et un bon tacleur qui pourrait combler le vide créé par le départ de l’Italien Matteo Ferrari. » – RDS

Le Standard de Liège l’a libéré afin qu’il puisse signer à Montréal et chercher des traitements pour sa fille autiste. #ValeursÀLaBonnePlace

Un aperçu de ses talents:

11. Le Wild du Minnesota et l’Avalanche du Colorado acceuilleraient des match de Stadium Series. Le Wild affronterait les Blackhawks; L’Avalanche, les Red Wings. LIEN

12. Claude Giroux a-t-il incité ses coéquipiers à user des poings, hier soir? LIEN

PLUS DE NOUVELLES