Pratique très optionnelle pour le CH: Galchenyuk fait du surtemps | Des ailiers qui pourraient intéresser Marc Bergevin cet été | En rafale

Bon samedi après-midi les sportifs!

Le CH a tenu une pratique très optionnelle ce midi.

Ça ressemble plus à une pratique de Black Aces, mais bon. 

À noter que Subban y était. Quel monstre! Il a joué plus de 37 minutes hier soir. #Beast

Markov était aussi sur la glace en dépit d’avoir joué plus de 28 minutes, ce qui est bon signe. #PasSiÉpuiséQueÇa

Après un match qui est allé en double prolongation, pas si surprenant que ça d’apprendre que plusieurs réguliers ont pris le matin de congé. 

Au fait, le CH m’a impressionné hier soir. Pour la première fois de la saison, Montréal dictait vraiment le ton contre le Lightning. L’équipe devra toutefois établir une meilleure présence dans les endroits dangereux en zone offensive. Oui, on décoche beaucoup de tirs, mais la plupart viennent du périmètre. Bishop, qui couvre beaucoup d’espace mais n’est pas toujours le plus fluide dans ses mouvements, va arrêter la grande majorité de ces lancers.

Il faudra le faire bouger afin de la battre. Plus de passes transversales et des tirs de l’enclave! 

Somme tout, un bel effort, mais on devra déranger Bishop d’avantage.

Galchenyuk sous le microscope 
Alex Galchenyuk a connu une soirée difficile hier face au Lightning. Non seulement a-t-il écopé de trois pénalités, mais il a trop joué de dentelle et s’est parfois sorti lui-même du jeu.

Il y a une séquence qui me revient en tête. En troisième période, alors qu’il jouait avec DSP et JDLR, il avait de l’espace pour manoeuvrer et a plutôt choisi de virer vers l’extérieur. On y voyait un manque de confiance évident. 

Or, Chucky a fait du temps supplémentaire aujourd’hui, avant d’affronter une véritable meute de médias.

Le jeune, dont le talent sort par les oreilles, cherche toujours la constance dans son jeu et sa production. Ce n’est pas l’effort qui manque, mais on dirait qu’il se questionne sur la glace par moments.

Quand il laisse son instinct le guider, il est capable du meilleur.

On le voit trop souvent hésiter. Hier soir, Michel Therrien a cru bon le muter sur la quatre.

L’entraîneur du CH n’a pas voulu en faire une grosse histoire.

Effectivement, sortir Galchenyuk de l’alignement serait tout à fait ridicule. Par contre, puisque l’attaque des Habs est en panne sèche, ne pourrait-on pas le revoir au centre? Quoique Marc Bergevin a confié que tant qu’il ne sera pas constant et productif à l’aile, il n’ira plus au centre…

Mais tsé…

David Desharnais ne fait pas grand chose sur la patinoire depuis le début des séries. Le petit Québécois n’a jamais été un grand joueur des séries. Il semble passer autant de temps sur ses fesses que sur ses patins. #PerdSesBatailles

Si Therrien le mutait à l’aile, ça l’encouragerait peut-être à lancer un peu plus souvent. Bishop a eu de la misère avec les tirs du #51 hier. Desharnais a d’ailleurs frappé le poteau en première.

Vous me direz peut-être que les séries ce n’est pas le temps d’expérimenter. Mais vraiment, est-ce que ça peut s’empirer, offensivement? 

De l’aide à l’aile sur le marché cet été? 
Depuis le 2 mars, beaucoup de partisans et d’experts critiquent le fait que Marc Bergevin n’est pas allé chercher un attaquant « top six » pour ajouter plus de punch à l’équipe.

Bergevin a souvent dit qu’il n’aime pas trop s’aventurer dans la piscine des agents libres sans restriction. Ça coûte souvent très cher pour acquérir un joueur qui, compte tenu de l’âge des UFAs, est généralement sur la pente descendante.

Le CH a besoin de renfort à l’aile. P.A. Parenteau n’a clairement pas été à la hauteur, et je serais surpris de le revoir avec la flanelle la saison prochaine. 

La cuvée d’agents libres sans restriction de 2015 n’est pas la plus alléchante, mais j’y ai trouvé deux ailiers qui pourraient potentiellement aider le Canadien.

1- Joel Ward

Ward est une late-bloomer, ayant pris son temps avant de faire sa marque au sein de la ligue. Par contre, l’ailier droit Ontarien a marqué 43 buts au cours des deux dernières saisons, et a un penchant pour marquer des gros buts en séries.

À 34 ans, Ward accepterait peut-être un contrat à court ou moyen terme. Reste à voir si le prix sera raisonnable.

2- Matt Beleskey

L’ailier gauche de 26 ans a connu de loin sa saison la plus productive en carrière, empochant pas moins de 22 buts en 65 rencontres. À plus de 200 livres, Beleskey n’a pas peur de jouer physique. Sa touche offensive pourrait également intéresser Marc Bergevin.

Oui, il y a bien une possibilité que la présente saison ne soit qu’une exception, mais notez bien qu’il a marqué 4 points en 5 matchs éliminatoires la saison dernière.

Ce ne sont pas des sauveurs, mais on a ici deux ailiers robustes avec un certain flair offensif qui pourraient bien aider le Canadien.

En rafale 
– Difficile d’évaluer le jeu de Tom Gilbert. Il paraît mal par moments, mais ses stats sont quand même bien. EOTP a fait une analyse à son sujet. LIEN

– Pacioretty envisage la deuxième ronde avec confiance. LIEN

Ça a paru hier, dans son cas. #BonMatch

– Carey Price est vraiment un gars old school. LIEN

– Le CH pourrait-il faire jouer des Black Aces afin de stimuler l’attaque? LIEN #JeNeCroisPas

– Barry Trotz a eu un bel effet sur Alex Ovechkin. LIEN

– Darnell Nurse joue des grosses minutes en séries!

– Les Predators pourraient perdre les services de six joueurs cet été. Ribeiro, Fisher, Santorelli, Cullen, Franson et Volchenkov seront tous libres comme l’air en juillet. LIEN

– Et finalement, Jim Matheson croit que les Penguins devraient écouter les offres pour Evgeni Malkin. LIEN

PLUS DE NOUVELLES