Pourquoi voulait-on protéger Price, hier? | Aujourd’hui chez le Canadien | Prolongation

Bon retour à la normale! Travail… École… Garderie (pour mes très jeunes lecteurs, hehe)… Trafic… Et verglas! Vive le Québec! De -42 degrés Celcius à de la glace partout! Dire que l’hiver passé, on a eu de la misère à avoir de la glace sur nos patinoires, à Montréal…

J’ai pris congé, hier… M’étant levé tôt pour assister à la Pratique Provigo du Canadien, au Centre Bell (avec mon garçon). Disons que le show n’était pas malade. Un match novice… Des veudettes qui participent à des épreuves d’habileté… Et un entraînement normal du CH, avec des sorties de zone et des 2 contre 1. Il faut dire que le calendrier intense d’une saison olympique rend cette activité plus difficile à placer dans l’horaire

P.K. Subban aime ça lui, ce genre de journée là… Et il l’a démontré en dansant souvent, entre 2 exercices et en sortant ses plus belles feintes face à Peter Budaj, en tirs de barrage (à la fin de l’entraînement).

« Il n’a pas tenté de déjouer son bon ami Carey Price, DLC? »

Non… Personne ne l’a fait. Aucun joueur du CH n’a sorti ses mains face à Price. Que des tirs de loin! Il y avait clairement une consigne du genre : Ne tentez pas de faire une feinte face à Carey Price.

Pourquoi? Je ne sais pas. Peut-être que Price était tout simplement fatigué, ayant joué samedi et ayant un match à l’horaire aujourd’hui, face aux Panthers…

Peut-être aussi que sa récurrente blessure à l’aine est de retour…

Allez savoir…

Pourquoi ne voulait-on pas qu’il se mette à genoux, hier?
Photo : USA Today

Mais je ne serais pas surpris d’apprendre dans 24CH que le gardien du Tricolore traîne encore sa petite blessure à l’aine. Lors de ses 3 derniers départs, Price a accordé (respectivement) 5, 4 et 5 buts, ne réussissant pas à maintenir un niveau d’efficacité de .900. Et il était un peu shaky/non-confiant devant sa cage…

Et on l’a déjà vu être défié par ses coéquipiers le lendemain de match, à Brossard…

Ce serait plate pour les partisans… Mais surtout pour Price lui-même. #AnnéeOlympique

Mais bon… Peut-être voulait-on simplement le ménager, étant donné le calendrier serré de la saison 2013-14. Il ne faudrait pas sonner l’alarme alors qu’il n’y a qu’une petite fumée au-dessus du poêle!

George Parros était là, lui… Et tout le monde était un peu mal à l’aise avec ça. Sa prochaine bagarre nous fera retenir notre souffle collectif encore plus que l’UPAC, pour un ancien maire…

Raphaël Diaz patinait vite, à l’entrainement. Ce n’est pas son coup de patin le problème, avec lui. Son purgatoire est-il terminé?

Puisqu’il est question de purgatoire, laissez-moi bifurquer un peu sur Daniel Brière, SVP. Il a réintégré l’alignement samedi car il était le seul attaquant en santé (et à Montréal) capable de remplacer Ryan White (dont le nom a été inscrit sur la liste des blessés hier, d’ailleurs). #ParDéfaut

Therrien a cependant eu le génie l’Eugénie la logique de le placer en cours de rencontre, lorsque son club tirait de l’arrière, avec Plekanec et Gionta. Rene Bourque faisait quoi depuis day one pour mériter autant de clémence?

Difficile de blame it on Brière, samedi soir. Sans le petit #48, le CH n’aurait même pas récolté un point et les lignes ouvertes auraient été encore plus sombres. Mais avec Brière, Gallagher, Desharnais et Gionta dans ton top6, tu n’es pas vraiment équipé pour aller (longtemps) à la guerre, disons! #5Pieds9EtMoins

Michel Therrien a traité Desharnais en vétéran, et c’est normal. Une chance… Une autre… Encore une autre… Un match sur la galerie de presse… Et une autre chance.

Bourque, Gionta, Diaz, Emelin et Eller ont aussi droit à ce traitement. Et c’est un peu normal (pour un coach qui ne veut pas perdre son vestiaire) : Les gars sont des vétérans.

Mais il traite Daniel Brière exactement de la même façon qu’il traite Alex Galchenyuk : En recrue.

Pas vraiment de réelles chances de se faire valoir pour Brière… Du temps de glace réduit au max… Du benchage à la première erreur ou la première pénalité… Plusieurs passages sur la passerelle… Des sorties officielles du coach qui laissent planer le malaise…

Therrien a-t-il oublié que même s’il n’était pas dans le vestiaire, l’an dernier, Daniel Brière est un vétéran de plusieurs saisons (embauché à coup de millions $ par son propre boss) qui mérite le respect?

Espérons que la tape dans le dos de Therrien, à Brière, était sincère. Espérons que Brière aura une vraie chance de montrer qu’il n’est pas un joueur fini, comme certains le prétendent. Espérons qu’il aura droit à quelques minutes ici et là, en power play. Il le mérite…

Et Galchenyuk aussi, soit dit en passant. Il est le 4e meilleur pointeur et le 4e meilleur buteur de l’équipe, même s’il ne joue que 10 ou 11 minutes par rencontre.

« Oui, mais il a un différentiel de moins 7, DLC! »

Murray et Bouillon affichent respectivement un différentiel de moins 10 et moins 9, et ils jouaient samedi soir! De plus, le différentiel est probablement la statistique la moins importante en power play, après le fameux Corsi!

Le gars est passé à 2 doigts de faire Team USA. J’imagine qu’il peut percer le top6 du Canadien de Montréal, non?

Pourquoi ne pas le faire jouer avec Brière, Gallagher et/ou Eller, au centre? Pourquoi ne pas faire de cette ligne hypothétique la 2e ligne (à 5 contre 5 et en avantage numérique)? Ça laisserait les missions défensives à Plekanec et Gionta…

Je sais, c’est facile à dire de son salon. Mais force est d’admettre que ça se demande#FreeGalchyDuBottom6

En même temps, difficile de tout reprocher à un coach qui connaît autant de succès avec une équipe comme le CH (sur papier).

Michel Therrien marche sur des oeufs depuis plusieurs semaines… Mais il semble voir un don pour ne pas les casser (malgré son poids pas très santé, hehe).

Aujourd’hui chez le Canadien
Les joueurs de Michel Therrien s’entraîneront ce matin, à Brossard (morning skate). White ne devrait pas être là et Parros, lui, devrait être le spare. Il attend toujours le feu vert final et tout semble indiquer qu’il n’affrontera pas (encore) son ancienne équipe.

La véritable (et seule) interrogation, c’est qui sera le défenseur de trop?

Diaz devrait retrouver sa place dans la formation (qui ne compte qu’un gaucher sans lui). Qui sera laissé de côté? Bouillon? Murray?

Il faudra faire attention aux Panthers, qui ont battu le CH à 2 reprises au cours du dernier mois. Scott Gomez n’a pas pris part à la dernière rencontre des siens. Sera-t-il sur la glace ou dans les couloirs du Centre Bell, à 19:38 ce soir?

Il y a encore quelques billets de disponibles sur le site officiel du Canadien, pour le match de ce soir : LIEN

Il faut dire qu’un match du lundi soir face aux Panthers, c’est un peu moins épique qu’une représentation de Céline, à Vegas!

Pour ceux que ça intéresse, la formation des Panthers devrait ressembler à ceci : LIEN

Le Canadien s’envolera demain (après l’entraînement), vers Philadelphie. Brière face à Lecavalier Giroux, mercredi soir…

Avec le voyage et les 12 attaquants (seulement) en santé, avec le club, soit George Parros sera clearé par les médecins, soit un joueur sera rappelé d’Hamilton. #Logiquement

Prochain match ensuite? Samedi soir, face aux Hawks (au Centre Bell). Ça risque de donner tout un spectacle. #2ÉquipesRapides

Est-ce que Peter Budaj obtiendra un départ avant le 24 janvier, date du prochain 2 matchs en 2 soirs du Tricolore?

Prolongation
– Stéphane Auger indique que les arbitres n’ont rien contre P.K. Subban (qui a prétendu le contraire après le match de samedi soir) : LIEN

Pas sûr que les arbitres aiment bien P.K., moi… #GrandeGueule #Fringant #PlongeParfois

Quoique je n’aime jamais les « veudettes » qui jouent les victimes… #Boxe #Hockey

Au fait, avez-vous vu l’entrevue de Denis Lévesque avec André Montmorency? Le gars se plaint de ne plus avoir une « cent »… Mais il avoue avoir fait quelques années de 200 000 $ il y a 20-30 ans.  Côté « veudette qui se plaint », il remporte la palme du mois!

– C’est à 10:00 ce matin que nous connaîtrons l’identité des joueurs qui représenteront la Suisse, à Sotchi. #Andrighetto #Diaz #Streit #Weber?

Le Canada, ce sera demain matin (en direct de Toronto, à 11:00). D’ici là, je vous invite à lire nos pronostics. LIEN

– Bob McKenzie, qui ne parle jamais pour rien dire, croit que la formation du Canada ressemblera à ça, lui :

Couture – Crosby – Stamkos
Benn – Toews – Giroux
Duchene – Tavares – Nash
Sharp – Getzlaf – Perry

Keith – Doughty
Bouwmeester – Weber
Vlasic – Pietrangelo
Hamhuis – Subban

Luongo – Price – Smith

No Kunitz… No Thornton… No Neal… No Carter…

PLUS DE NOUVELLES