Pourquoi peu de gens « chialent » contre le jeu de PA Parenteau? | Trios LNH!

Bon mercredi à vous,

Quatre parties en soirée dans la LNH incluant celle entre les Canadiens et les Blue Jackets!

Le CH saluera le retour au jeu de Pierre-Alexandre Parenteau, qui a raté les trois dernières joutes des siens en raison d’une blessure au haut du corps.

PA voudra certainement célébrer ce retour avec une victoire et, si possible, un petit but pourquoi pas!

Depuis le début de la campagne, le natif de Hull a marqué 6 buts et ajouté 9 passes pour un total de 15 points et une fiche (+/-) de -4 en 38 matchs.

Pas nécessairement les résultats qu’on attend d’un joueur à caractère offensif payé 4 000 000$ chaque année (fin de contrat 2015/16), n’est-ce pas?

Il se dirige en fait vers sa pire saison offensive depuis son arrivé avec les Islanders de New York.

Je vous pose donc la question: Pourquoi, malgré le marché montréalais et des partisans parfois souvent très émotifs, très peu de gens chialent contre PA Parenteau?

Le gars se dirige tout de même vers une saison de 30 petits points!

Pour vous donner une idée, après le même nombre de matchs (38) avec le Colorado l’an dernier, PA avait amassé 24 points (9 de plus) malgré un genou en compote!

« Mais Gab, on l’avait pas envoyé à Montréal, justement parce qu’il ne jouait pas à la hauteur de son talent selon Patrick Roy? »

Eh bien oui! On disait qu’il ne produisait pas assez et qu’il ne s’impliquait pas beaucoup sur la glace.

« Mais Gab, si ses stats sont encore pires cette année, pourquoi personne est frustré de ses performances? »

Ma réponse:

PA Parenteau ne récolte peut-être pas les fruits de ses efforts, mais on ne peut pas dire que le gars ne se donne pas corps et âme pour l’équipe.

Bon, je ne le compare pas à Gallagher (!!!), mais j’affirme sans le moindre doute que le #15 se présente à tous les matchs depuis le 8 octobre.

Il semble involved dans le jeu et donne pratiquement toujours le deuxième effort.

Bon, ce n’est pas Josh Gorges,  mais Parenteau bloque davantage de tirs par match (0,37) en rapport à l’an dernier avec 0,29.

Il est moins nonchalant sur la glace et perd la rondelle (giveaway) au profit de l’adversaire moins souvent (0,21 fois par match) que l’an dernier avec 0.38 fois. Presque la moitié moins!

On peut aussi dire que ses 4 buts en tirs de barrage ont grandement aidé!

Il est le meneur du Tricolore à ce chapitre devant Galchenyuk (2), Gallagher et Desharnais (1).

Cela représente plus ou moins 3-4 victoires de plus pour l’équipe.

Voilà pourquoi on n’entend pas chialer contre PA malgré que ses stats pourraient nous donner plusieurs raisons.

Ah, et aussi parce qu’on a donné un certain Daniel Brière en retour…!

Je me souviens qu’en septembre, Parenteau avait mentionné à l’Antichambre espérer récolter 50 points cette année.

Mario Tremblay lui avait alors répliqué: « PA, pour jouer à Montréal, tu dois toujours donner ton 110% et les résultats viendront. Ce que les partisans veulent, c’est que tu t’impliques sur la glace et que tu aides tes coéquipiers. Les points viendront après« .

C’est exactement ce que PA a fait avant sa blessure.

Même s’il n’est pas l’ailier droit de premier trio dont nous rêvons depuis longtemps et que Bergevin doit continuer son magasinage, Parenteau continuera certainement à aider le CH sur le deuxième ou le troisième trio.

Maintenant qu’il revient au jeu, souhaitons-lui bonne chance et, s’il continue dans la même veine, les points viendront!

Pour avoir plus de nouvelles sur le duel MTL-CLB, cliquez sur ce LIEN.

 

Voici maintenant ce à quoi ressembleront les formations des huit équipes jouant ce soir dans la LNH!

 

CANADIENS

Attaquants

Max Pacioretty – Tomas Plekanec – Brendan Gallagher

David Desharnais – Lars Eller – Dale Weise

Brandon Prust – Alex Galchenyuk – PA Parenteau

Michael Bournival – Manny Malhotra – Jiri Sekac

Défenseurs

Andrei Markov – P.K. Subban

Nathan Beaulieu – Sergei Gonchar

Tom Gilbert – Alexei Emelin

Gardiens

Carey Price

Dustin Tokarski

 

Hot-dogs: Christian Thomas, Mike Weaver

Blessé(s): Aucun

 

BLUE JACKETS

Attaquants

Scott Hartnell – Ryan Johansen – Nick Foligno

Matt Calvert – Brandon Dubinsky – Cam Atkinson

Sean Collins – Alexander Wennberg – Jeremy Morin

Défenseurs

Corey Tropp – Mark Letestu – Jared Boll

Jack Johnson – David Savard

Kevin Connauton – James Wisniewski

Cody Goloubef – Fedor Tyutin

Gardiens

Sergei Bobrovsky

Curtis McElhinney

 

Hot-dogs: Corey Tropp, Dalton Prout, Jordan Leopold

Blessé(s): Artem Anisimov, Brian Gibbons, Nathan Horton, Boone Jenner, Ryan Murray, Jack Skille

 

 

FLYERS

Attaquants

Brayden Schenn – Claude Giroux – Jakub Voracek

Michael Raffl – Scott Laughton – Wayne Simmonds

R.J. Umberger – Sean Couturier – Matt Read

Chris VandeVelde – Pierre-Edouard Bellemare – Vincent Lecavalier

Défenseurs

Mark Streit – Andrew MacDonald

Michael Del Zotto – Nick Schultz

Luke Schenn – Carlo Colaiacovo

Gardiens

Rob Zepp

Ray Emery

 

Hot-dogs: Zac Rinaldo

Blessé(s): Kimmo Timonen, Nicklas Grossmann, Braydon Coburn, Steve Mason

 

CAPITALS

Attaquants

Alex Ovechkin – Nicklas Backstrom – Andre Burakovsky

Marcus Johansson – Evgeny Kuznetsov – Troy Brouwer

Brooks Laich – Eric Fehr – Joel Ward

Jason Chimera – Jay Beagle – Tom Wilson

Défenseurs

Brooks Orpik – John Carlson

Karl Alzner – Matt Niskanen

Jack Hillen – Mike Green

Gardiens

Braden Holtby

Justin Peters

 

Hot-dogs: Michael Latta, Aaron Volpatti, Steve Oleksy

Blessé(s): Nate Schmidt, Dmitry Orlov, John Erskine

 

MAPLE LEAFS (Formation sujette à changement)

Attaquants

Daniel Winnik – Tyler Bozak – Phil Kessel

James van Riemsdyk – Nazem Kadri – Richard Panik

Leo Komarov – Mike Santorelli – David Clarkson

David Booth – Trevor Smith – Troy Bodie

Défenseurs

Dion Phaneuf – Cody Franson

Morgan Rielly – Roman Polak

Jake Gardiner – Stéphane Robidas

Gardiens

Jonathan Bernier

James Reimer

 

Blessé(s): Peter Holland, Joffrey Lupul

Hot-dogs: Korbinian Holzer, Sam Carrick

 

DUCKS (Formation sujette à changement)

Attaquants

Patrick Maroon – Ryan Getzlaf – Corey Perry

Matt Beleskey – Ryan Kesler – Kyle Palmieri

Andrew Cogliano – Nate Thompson – Jakob Silfverberg

Rene Bourque/Devante Smith-Pelly – Rickard Rakell – Tim Jackman

Défenseurs

Cam Fowler – Ben Lovejoy

Hampus Lindholm – Francois Beauchemin

Clayton Stoner – Sami Vatanen

Gardiens

Frederik Andersen

Ilya Bryzgalov

 

Blessé(s): Eric Brewer

Hot-dogs: Mark Fistric, Colby Robak

 

 

DEVILS

Attaquants

Adam Henrique – Scott Gomez – Steve Bernier

Patrik Elias – Travis Zajac – Martin Havlat

Dainius Zubrus – Michael Cammalleri – Michael Ryder

Joe Whitney – Tom Sestito – Jordin Tootoo

Défenseurs

Andy Greene – Adam Larsson

Jon Merrill – Marek Zidlicky

Mark Fraser – Peter Harrold

Gardiens

Cory Schneider

Keith Kinkaid

 

Blessé(s): Jaromir Jagr, Tuomo Ruutu, Bryce Salvador, Ryan Clowe, Stephen Gionta, Damon Severson

Hot-dogs: Jacob Josefson, Eric Gélinas

 

KINGS

Attaquants

Marian Gaborik – Anze Kopitar – Jeff Carter

Dustin Brown – Jarret Stoll – Justin Williams

Dwight King – Mike Richards – Trevor Lewis

Kyle Clifford – Andy Andreoff – Jordan Nolan

Défenseurs

Brayden McNabb – Drew Doughty

Jeff Schultz – Alec Martinez

Jake Muzzin – Matt Greene

Gardiens

Martin Jones

Jonathan Quick

 

Blessé(s): Tanner Pearson, Robyn Regehr, Tyler Toffoli

Suspendu: Slava Voynov

Hot-dogs: Nick Shore, Jamie McBain

 

 

Bonne soirée de hockey et la meilleure des chances dans votre pool!

 

PLUS DE NOUVELLES