Pourquoi le Rocket a-t-il rappelé Zachary Fucale?

Le 20 décembre dernier, la logique avait été respectée, lorsque le Canadien avait renvoyé Zachary Fucale dans la ECHL.

À Laval, le gardien québécois avait montré un pourcentage d’arrêts atroce de 0.879, et même à Brampton, il a à peine dépassé la barre des 0.900.

Alors hier soir, j’ai eu beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi le Rocket a rappelé Fucale sans renvoyer personne d’autre avec le Beast.

Entre Montréal et Laval, malgré la convalescence d’Al Montoya, qui tire d’ailleurs à sa fin, l’équipe compte SIX gardiens. Pour deux clubs. Avec un seul blessé. On peut s’entendre que cette congestion est assez difficile à expliquer, non?

Déjà que le futur d’Antti Niemi est assez nébuleux…

Il y a donc deux options.

1. Le Canadien tente de se départir d’un jeune gardien

Mon collègue Éric Martel a frappé dans le mille hier en sortant un texte sur le jeune Cayden Primeau, un choix de septième ronde du Canadien au dernier repêchage, qui s’est mérité le poste de gardien #1 de son équipe à seulement 18 ans.

S’il finit par se joindre aux rangs du Tricolore, dans un futur rapproché, on va manquer de place. Lindgren, McNiven, Fucale et Primeau… C’est trop. On va manquer de place et deux de ces gardiens n’auront pas l’espace nécessaire afin de se développer. Même aujourd’hui, Fucale écope. Imaginez lorsque Primeau débarquera.

Il y a congestion sévère dans l’organigramme et Bergevin doit régler ce dossier avant qu’un autre scandale éclate.

Il pourrait tenter de convaincre un DG que Fucale n’est pas un gardien de la ECHL… ou tout simplement se départir de McNiven/Lindgren.

Le Canadien s’est vraiment mis les pieds dans les plats en faisant l’acquisition de Niemi. Si le directeur général ne réussit pas à s’en départir sur le marché des échanges et qu’il n’est pas réclamé au ballotage, le Tricolore aura un gros problème à régler. 

2. Donner du temps de pratique à Fucale

Cette théorie ne me rentre tout simplement pas dans la tête.

Vendredi, c’est après-demain.

Coudonc, il n’y a pas de pratique dans la ECHL? Il me semble que pour aussi peu de temps avec le Rocket, ça ne vaut pas la peine. On a déjà eu la preuve que les ménages à trois ne fonctionnent pas, et l’une des raisons provient de l’entraînement, qui fonctionne généralement à deux gardiens de but.

Je n’y crois pas vraiment, non.

Le Beast jouera à Reading, en Pennsylvanie, le 5. C’est donc dire que pour y être et participer à la pratique matinale de l’équipe, il devra quitter Laval au courant de la journée du 4.

Et si l’on considère que Fucale n’arrivera que dans la journée, aujourd’hui (il n’a clairement pas pris l’avion à 22h hier soir), il aura passé un peu plus/moins de 24h au Québec.

C’est sans bon sens.

Quelque chose se cache derrière cette histoire.

En Rafale

– Andrew Shaw est surprenant, malgré tout.

– Et une suspension va très fort probablement venir avec.

– Mais quand l’équipe ne va nulle part et que tu t’entêtes à ne rien faire, il y a une garantie. Tu ne vas pas gagner.

– 2 points en 5 matchs pour l’espoir du Canadien.

– Un retour à Montréal qui rappelle des souvenirs de l’hiver québécois.

PLUS DE NOUVELLES