Pourquoi le CH n’imite pas les Rangers et les Sénateurs?

Après avoir vu les Rangers de New York et leur DG Jeff Gorton annoncer clairement leurs couleurs et ainsi donc enclencher officiellement le processus de reconstruction, d’autres équipes vivant la même réalité ont pris des notes. C’est maintenant au tour des Sénateurs d’Ottawa qui, un peu à la manière des Blue Shirts, ont envoyé une lettre aux partisans afin d’expliquer leur plan pour le futur. Bien sûr, la reconstruction fait et fera partie intégrante des prochaines saisons de cette franchise.

En effet, le propriétaire Eugene Melnyk a envoyé une lettre aux partisans des Sénateurs expliquant très concrètement sa stratégie. Cette dernière consiste à prendre un pas de recul afin de mieux avancer d’ici deux ou trois saisons. Son but est de ramener une équipe gagnante et offrir un produit très intéressant. Les Sénateurs ont bougé dans cette optique au cours des derniers jours. Les espoirs et choix acquis, en addition avec ceux déjà en place, peuvent permettre à Melnyk et Dorion de croire que leurs fans ne seront pas si déçus de leur décision.

De voir les Sens y aller d’une telle idée n’est aucunement surprenant. Ceux-ci sont à la croisée des chemins suite à une saison horrible. De plus, une chose qui ne ment pas lorsqu’une équipe veut tourner la page et penser au futur est lorsqu’on entend mille et une rumeurs de transactions au sujet de son meilleur joueur. Bien sûr, je parle ici d’Erik Karlsson qui a vu son nom un peu partout lundi jusqu’au moment où l’horloge affichait 15h. Sera-t-il échangé d’ici le début de la prochaine campagne ou fera-il partie de cette reconstruction? Seul l’avenir nous le dira.

Où sera le capitaine Karlsson d’ici quelques saisons?

Par contre, on peut en conclure que les choses évoluent très rapidement dans la LNH, autant de façon positive que négative. Quelques mauvaises décisions, qu’elles soient majeures ou non, et le futur de l’équipe peut drastiquement changer. La preuve? Les Sénateurs étaient à un seul petit but d’accéder à la grande finale de la Coupe Stanley l’an dernier et affronter les Prédateurs de Nashville. J’ignore si les plans actuels de l’équipe seraient différents s’ils avaient remporté ce fameux match ultime. Comme quoi ça ne prend pas toujours grand-chose pour faire un virage à 180 degrés et ainsi effacer et réécrire la philosophie de l’organisation.

Finalement, verra-t-on l’organisation du Canadien en faire autant? Le Tricolore se retrouve pourtant dans une position quasiment identique à leur voisin de l’Ontario, sauf le fait que Montréal n’a pas tenu ses fans en haleine lors du dernier printemps. Les arguments de ne pas rebâtir commencent à disparaître lentement mais sûrement pour Marc Bergevin et son équipe…

En Rafale

– Le petit attaquant du CH s’est blessé et cela force Claude Julien à jongler avec ses trios.

– Les Knights furent acheteurs à la date limite des échanges lundi. Voici ce que Pierre Lebrun en pense!

– Les Bruins sont plus dominants qu’on aurait pu l’imaginer cette saison. L’émergence de plusieurs jeunes comme Charlie McAvoy explique bien des choses.

– Seattle veut son équipe de la LNH! Les partisans de hockey semblent répondre à l’appel.

– Si on se fie à cette simulation de la loterie du repêchage, le CH serait perdant! Heureusement, ce n’est qu’une simulation!

PLUS DE NOUVELLES