*UPDATE – 18:15* Pour d’autres changements, on devra attendre

Pierre Gauthier a fait ce qu’on appelle de la gestion de crise, ce midi.

Alors que la population réclame sa tête… Qu’une partie du vestiaire (et de la province) voudrait voir celle de Jacques Martin tomber, il a bougé!

Il a répondu à un besoin que l’équipe avait depuis cet été, soit la présence d’un joueur de centre droitier pour piloter le centre, sur la 4e unité.

Depuis la fin du mois d’août, nous avons multiplié les articles mentionnant que Pierre Gauthier recherchait un tel joueur… Il aura donc fallu plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour que le DG du Canadien comble ce besoin.

Est-ce un priori d’avoir un toupet qui lève pour
appliquer sur le poste de 4e centre?

Comme quoi c’est long, parfois, procéder à une transaction…

Ceux qui suivent trop de (ou les mauvais) comptes Twitter ou qui passent leur temps à fouiller certains sites, s’attendent (ou espèrent) une autre transaction… Un autre geste de la part du Canadien.

Mais il ne viendra pas.

Pas aujourd’hui du moins.

Ce n’est pas parce que Pierre Gauthier n’a pas rencontré les médias qu’il prépare obligatoirement un 2e coup rapide!

Pierre Gauthier s’est acheté du temps et en agissant ainsi, il a lancé le message suivant à son coach : « Jacques, gagne et vite sinon j’aurai encore plus de pression. »

Donc, pour le prochain move, il faudra attendre.

Attendre jusqu’à quand?

Tout dépendra du résultat des matchs de cette semaine!

4 matchs en 6 soirs, en pleine tempête, dont 2 à Boston. 3 ou 4 victoires et le soleil sera de retour. À l’inverse, des défaites lundi et mercredi auront un effet domino et Jacques Martin pourrait tomber… Avant de congédier son coach, on effectue généralement une transaction pour lui « donner une seconde chance, un répit ». Mais il doit retrouver le chemin de la victoire, et vite!

D’ailleurs, les faits me portent à croire que Martin et Gauthier ne forment plus la paire qu’ils formaient jadis.

Pourquoi?

1.
Un coach ne doit-il pas essayer de faire passer son DG pour un génie, et non pour un incompétent? Faire jouer Erik Cole 11 minutes seulement, alors qu’il vient d’être engagé à coup de millions $ et que l’équipe traverse une période on ne peut plus difficile, ça ne correspond pas vraiment à ça! Pourtant, Scott Gomez a été beaucoup plus patient avec l’erreur de Gainey (celui qui l’a engagé d’ailleurs) qu’avec celle de Gauthier. On dirait presque 2 hommes qui tentent de se dissocier pour ne pas couler, les 2… Un peu comme Gainey et Carbonneau, un certain lundi alors que Carbo revenait de Dallas!

2. Puisqu’il est question de la relation Martin-Gauthier, Martin a eu le dessus dans plusieurs discussions avec Gauthier. Il n’a pas Jagr dans son alignement, pas plus que Latendresse, Pouliot, O’Byrne, Lapierre, Metropolit, Halpern… Chipchura et Pyatt, à la limite!

Le coach se doit de livrer la marchandise, dans cette situation… Surtout quand Latendresse et Jagr connaissent du succès ailleurs!

3. Encore un autre fait qui va en ce sens : Jacques Martin voulait du renfort à la date limite des transactions l’an dernier, il ne l’a pas eu. Il voulait un défenseur #1 pour débuter la saison… Il aura eu un casier vide avec le #79!

Je suis persuadé que Martin aimerait bien avoir Hamrlik dans son club, pour 2 ans à part ça!

4. Les renvois et les rappels, c’est censé être une décision du coach. Or, ce matin, Jacques Martin a dit qu’il pourrait y avoir du mouvement de personnel, que c’était entre les mains de Pierre Gauthier.

Peu importe qui a véritablement décidé de garder Engqvist et Palushaj à Montréal aussi longtemps, c’est une très mauvaise décision

5.
À cause de Jacques Martin, Pierre Gauthier a laissé filer Guy Boucher, Kirk Muller, Martin Raymond et Julien Brisebois. Ça, c’est une épée de Damoclès qui, dans la tempête, risque de trancher la gorge de Gauthier ou Martin, dépendamment de si on fait porter le blâme à Gauthier ou si Gauthier lui, redirige le tir vers Martin (l’homme de Gainey et Gillett).

6. N’oubliez jamais que même si les embauches de Markov et Cole virent mal, Gauthier est l’homme de Geoff Molson, une recrue dans l’administration de l’équipe. Jacques Martin, lui, fait partie de l’ancienne garde… Quoiqu’elle n’a pas changé beaucoup lorsque Gainey a laissé son siège à son adjoint, Pierre Gauthier. #etquilestencoresurlapasserelle

Prolongation :
– Oui, Pierre Gauthier souhaite ajouter un défenseur d’expérience à sa formation. Mais son choix #1 est en Floride présentement. Tant qu’il y aura de l’espoir – surtout que de le déclarer out pour la saison le ferait passer pour un idiot – Gauthier attendra Markov.

– Les Flames discutent avec le Canadien présentement. Les Blue Jackets et le Wild ont fait la même chose cette semaine. Cependant, à moins de faire une transaction 1 vs 1 entre 2 joueurs évoluant à la même position (comme ce fût le cas avec Latendresse vs Pouliot), Pierre Gauthier attendre de voir si l’équipe peut enfiler quelques victoires.

– Louis Leblanc a pris l’avion aujourd’hui en direction de la Floride, pour y rencontrer le docteur James Andrews demain. Attendez-vous à la confirmation, en fin d’après-midi, que Leblanc participera à sa première rencontre professionnelle jeudi soir. #Bulldogs

– Toutes luxations de l’épaule, y compris les séparations, nécessitent au minimum 2 à 3 semaines d’immobilisation chez un homme de 30 à 40 ans. Ainsi, Gomez aura l’épaule immobilisée pour les 14 à 21 prochains jours. Il pourrait donc rater près d’un mois d’activité, dans le meilleur des mondes (médical).

– Voici les trios probables en vue du match de demain, face aux Panthers :

Cammalleri – Plekanec – Gionta
Pacioretty – Desharnais – Kostitsyn
Moen – Eller – Cole
Darche – Nokaleinen – Blunden/Weber

Spacek – Subban
Gill – Diaz
Gorges – Weber/Emelin

Budaj ou Price

Jacques Martin osera-t-il donner le filet à Peter Budaj alors qu’il dirigera un match aussi important pour son avenir? D’un autre côté, Carey Price doit se reposer bientôt. Voilà pourquoi j’ai l’impression que Budaj ne disputera sa première rencontre que mercredi ou jeudi, alors que l’équipe aura 2 matchs en 24 heures. Le premier départ de Budaj, sur le calendrier, était prévu face aux Penguins (il aurait dû avoir lieu…). 

Blunden pourrait porter le #45 (calendrier préparatoire) et Nokelainen, un numéro laissé vacant récemment (#15 ou #20).

MISE À JOUR – 18:15 – Petteri Nokelainen portera effectivement le #15 avec le Canadien. Après Halpern, Metropolit et Betts, on recycle encore un chandail. À quelque part, on ne doit pas croire que le joueur disputera de nombreuses campagnes avec l’équipe pour faire une telle chose. Cole, Diaz et Emelin, eux, ont pu choisir leur numéro! À moins que ce soit un pré-requis de porter le gilet numéro 15 pour piloter le centre, sur le 4e trio…

En conclusion, du changement, il y en aura si l’équipe échappe ses 2 ou 3 prochains matchs ou si Andrei Markov est incapable d’effectuer un retour au jeu. Les probabilités sont bonnes, amoureux des transactions et des congédiements!

PLUS DE NOUVELLES