Plusieurs espoirs du Canadien sont en feu

On ne le répétera jamais assez : le Canadien a réussi, en l’espace de deux saisons, à revigorer une banque d’espoirs qui était jadis bien maigre.

Encore une fois, plusieurs jeunes de l’organisation se sont démarqués durant la dernière semaine, certains connaissant même des séquences assez folles.

Cale Fonstad, Choix de 5e ronde (128e) en 2018. 

Le centre des Raiders de Prince Albert, dans la WHL, a 22 points à ses 16 derniers matchs. Il a connu une soirée prolifique, hier, lui qui a récolté 5 points, dont trois aides. Depuis le début de l’année 2019, le jeune de 18 ans produit à un rythme de 1.39 point par match.

Josh Brook, Choix de 2e ronde (56e au total) en 2017.

Les attentes placées envers Brook sont grandes. Il avait été excellent lors du dernier camp d’entraînement, ce qui lui avait d’ailleurs permis de signer son contrat d’entrée avec le Canadien. Cette saison, Brook est au sommet de la WHL pour la moyenne de points par match chez les défenseurs, avec 1.32.

Il a, une fois de plus, fait parler tout son talent, vendredi soir, en amassant 4 points dans une victoire en prolongation de son équipe.

Allan McShane, Choix de 4e ronde (97e au total) en 2018.

McShane présentait un potentiel assez intrigant. Il n’a pas connu le début de saison qu’on espérait, mais il s’est bien repris depuis. Jusqu’à maintenant, le joueur des Generals d’Oshawa a amassé 50 points en 47 matchs.

Vendredi soir, le centre a inscrit 3 points, tout en tirant 7 fois au filet. Il a également maintenu un pourcentage de 62% sur les mises en jeu (10 en 16).

Il se dirige vers une campagne de 74 points en 63 matchs, ce qui serait sa meilleure saison depuis son entrée dans la ligue.

Ryan Poehling, Choix de 1re ronde (25e au total) en 2017. 

Il avait connu une petite baisse de régime au cours des dernières semaines, mais Poehling semble s’être remis sur la bonne voie. Il a inscrit le but gagnant de son équipe tout en amassant une passe, hier soir.

Ça lui fait 25 points en 25 matchs.

Petit bémol : Nick Suzuki a une fois de plus connu un match plus ou moins difficile, hier. Il a fini sa soirée de travail avec une fiche de -2 et six tirs au but. Depuis son arrivée à Guelph, le choix de première ronde des Golden Knights en 2017 a amassé 15 points en 11 matchs.

Tout est relatif, donc.

Bref, ça va encore plutôt bien pour les espoirs du Canadien.

En rafale

– Romanov a également amassé une passe avec la Russie.

– Pas piqué des vers, ce manoir !

– Voracek accueillera Hart.

– C’est très bruyant au Centre Bell.

PLUS DE NOUVELLES