Peu importe le propos du 92, jusqu’à maintenant, c’est un constat d’échec

Le dossier de Jonathan Drouin et la position de joueur de centre sont plutôt nébuleux. Son ancien coach chez les juniors, Dominique Ducharme, a clairement mentionné (quelques heures après son acquisition) que le poste de centre n’était pas naturel pour le Québécois. Depuis le lancement de la saison, on constate qu’il n’est pas aussi à l’aise qu’à l’aile gauche, par exemple. Il n’est pas dans sa chaise et il n’est pas aussi dynamique.

Hier, lors de son point de presse surprenant, un dimanche après-midi (?), Bergevin a souligné sa « déception » au sujet de son poulain. Aucune chimie ne s’est installée avec Max Pacioretty en plus d’une nouvelle position, où l’adaptation est plus laborieuse que souhaitée. Bref, quelques heures après que son patron ait mentionné qu’il était meilleur à l’aile, qu’il n’était pas un joueur de centre, Drouin a cité que son souhait était de devenir un joueur élite au poste de centre.

« Dans un monde idéal, il ne serait pas utilisé au centre! » Bergevin

Le jeune homme s’attendait à une adaptation difficile puisque cette position est très ardue au niveau de la Ligue nationale, surtout qu’il n’y a pas joué (à temps plein) depuis son séjour avec les Mooseheads. Pour le moment, à cause de Marc Bergevin, qui n’a pas colmaté cette brèche, Jonathan Drouin est un joueur de centre par défaut… par manque d’options.

Toutefois, son but est de s’améliorer et de devenir un joueur élite à cette position. Le jour où il retournera à l’aile, ce ne sera pas SA décision, mais celle de l’organisation. Comme l’a si judicieusement souligné Bob McKenzie, le Canadien de Montréal avait peut-être trop d’attente envers Jonathan Drouin (au centre) en début de saison. Aujourd’hui, il « paie » pour son erreur…

Au final, c’est dommage puisque peu importe le propos du 92, jusqu’à maintenant, c’est un constat d’échec…

En rafale

– Marc Bergevin a participé au party d’Albi Mazda ce weekend… et il a invité Phillip Danault. Ils sont encore en bonne relation, même après la sortie de Stéphane Fiset l’autre soir.

Crédit : Gillis Pitot

– Soit équipe Canada ne croit pas en Victor Mete, soit il ne veut pas jouer, ou soit Marc Bergevin croit vraiment aux séries. [HF]

– C’est spécial, au retour des Fêtes, le Canadien tombe en vacances cette semaine. Bref, les gars doivent déconnecter.

– Un grand joueur de violon, ce Marc.

– Pour ceux qui raffolent des encans, cet article est parfait pour vous!

– Le retour de Louis Leblanc dans un uniforme du Canadien…

PLUS DE NOUVELLES