Personne ne peut déroger du plan « Bettman »

Je viens d’écouter une séquence radio où Mario Hudon explique la situation des Flames de Calgary et je dois avouer qu’il a abordé plusieurs points très intéressants.

En septembre 2017, les Flames sont soudainement passés d’équipe riche à équipe pauvre… en deux ans. La solution de la Ligue nationale et de Gary Bettman, afin de redevenir l’une des formations les plus lucratives : bâtir un nouvel amphithéâtre. Toutefois, le maire de Calgary n’est pas en accord avec cette (pseudo) solution de Bettman.

« On n’a pas besoin d’un petit bonhomme de New York pour nous dire comment guider notre ville. » – Le maire a lancé quelque chose qui ressemblait à ça.

Récemment, Bettman s’est rendu à Calgary afin de mettre de la pression sur une foule et une ville en amour avec le hockey (on parle d’une moyenne de 18 000 partisans par match). Quand avez-vous vu Bettman mettre de la pression aussi hâtivement sur des clubs comme la Caroline, la Floride ou l’Arizona?

Le petit bonhomme parle de gouffre financier et pour remédier à cela, il parle de construire un nouvel immeuble. Cette équipe n’est pas aussi pauvre que les Canes, les Panthers et les Coyotes puisqu’elle a fait des revenus en 2017. Les Flames ne peuvent pas profiter du partage des revenus, mais les trois concessions dont il est question en profitent depuis des années. Les Flames n’ont besoin que d’un petit coup de pouce…

Les dix équipes avec le moins de revenus reçoivent un montant du partage des revenus des 10 premières équipes.

Il suffit d’augmenter un brin le prix des billets et de la bière pour que l’affaire soit ketchup. Pourquoi pratiquement « obliger » un nouvel immeuble? Ce n’est pas le nouvel aréna qui fera augmenter les cotes d’écoute, qui sont très élevées.

Bettman supporte la Caroline, la Floride et l’Arizona, mais ne prend pas soin d’une vache à lait comme les Flames. Un discours très différent… On accepte de payer pour des équipes dans des marchés qui ne vivent pas, alors que les Flames ont toujours eu des revenus suffisants.

Au final, au lieu de donner de l’argent à ces équipes, qu’on en donne aux Flames. Que fera la Floride si on arrête de fournir du partage des revenus ? Ça meurt. Alors que du côté des Flames, ça redeviendrait viable en une année.

Quand une équipe « sort » du plan de Bettman…

En rafale

– Ostap Safin a signé un contrat d’entrée avec les Oilers d’Edmonton.

– On parle de saison compromise pour Brock Boeser.

– On peut officiellement graver le nom de Barzal sur le trophée?

– Mike Smith se rapproche d’un retour.

PLUS DE NOUVELLES