Patrick Sharp accroche ses patins

Le monde du hockey a été ému par la décision des jumeaux Sedin de prendre leur retraite, récemment, alors qu’il s’agit de la fin d’une ère non seulement à Vancouver, mais aussi dans la Ligue Nationale.

Ils ne sont toutefois pas les seuls qui annonceront officiellement leur retraite à la fin de la saison.

Patrick Sharp a tout bonnement avoué, hier soir, que la rencontre de samedi contre les Jets de Winnipeg allait «probablement» être sa dernière. Il disputera donc son dernier match dans sa ville natale.

Sharp, qui a inscrit 21 points en 69 matchs cette saison, affirme être très chanceux d’être revenu à Chicago.

Son contrat d’un an et un million de dollars prendra fin en juillet et l’attaquant de 36 ans n’en paraphera vraisemblablement pas un autre.

Le Manitobain accroche ses patins après 15 saisons et 939 matchs dans la Ligue nationale. À travers les années, il aura amassé 620 points et remporté trois Coupe Stanley, les trois avec les Blackhawks.

Il aura connu ses meilleures saisons entre 2010-2014, inscrivant 71, 69 et 78 points.

C’est donc également la fin d’une époque, à Chicago, alors qu’un joueur ayant joué un rôle primordial dans les trois conquêtes se retire.

Imaginez lorsque Patrick Kane et Jonathan Toews prendront leur retraite… 

Sharp a disputé un dernier match émotif au United Centre, hier, alors que Patrick Kane avait décidé de lui offrir sa lettre ‘A’ pour la durée de la rencontre.

En Rafale

– Combien de blessures traîne-t-il, coudonc?

– David Schlemko s’est joint à l’entraînement optionnel… Pendant 10 minutes.

– Le monde hockey est derrière Humboldt.

– Oui, oui, il joue encore, lui!

PLUS DE NOUVELLES