Pas question que Carey Price soit échangé

Est-ce que Carey Price quittera Montréal incessamment? Selon ce que Renaud Lavoie a récolté comme information, le Dieu du Temple ne bougera pas. Pas question pour Marc Bergevin et l’organisation de l’envoyer ailleurs, même s’il a été l’un de ceux qui n’ont pas eu l’attitude requise quelque part durant la saison.

Cela dit, les informations récoltées indiquent clairement que le numéro 31 sera d’office lors du premier duel du Canadien… afin d’amorcer son pacte monstrueux de huit ans. Avec la saison qu’il a connue, certains se sont mis à critiquer ce gros contrat, que lui a octroyé Marc Bergevin. C’est long… C’est ben trop de cash pour un gardien… On ne construit plus autour d’un gardien. On les a tous entendus, avouez?

Après des campagnes magistrales de Carey Price, pas moins de quatre campagnes (incluant l’année de sa blessure au genou) successives où il a affiché un taux d’efficacité au-delà de .920, certaines personnes se sont mis sur son cas à la suite de l’élimination hâtive contre les Rangers de New York, le printemps dernier. Ça s’est empiré cette année, alors qu’il n’avait pas l’étoffe du meilleur de la planète. Il a même profité d’un certain repos à cause d’une blessure mystérieuse, mais lors de son retour, l’éclat n’y était toujours pas à 100%.

Plusieurs stipulent que son non verbal indique qu’il n’a plus envie d’évoluer à Montréal… Toutefois, selon ses dires, ça demeure toujours son désir. Il ne semble pas avoir envie de jouer ailleurs, lui qui a été très émotif lorsqu’il a surpassé la marque, pour le nombre de matchs, de Jacques Plante. Price et sa famille semblent réellement attachés à cette ville, malgré ce que l’on peut penser.

C’est tout de même cocasse qu’on souhaite changer l’attitude et que deux des joueurs visés pour ce manque d’attitude sont Max Pacioretty et Carey Price. Le Canadien indique qu’ils resteront… mais Molson a aussi mentionné que ceux qui n’avaient pas le bon comportement allaient quitter. À moins qu’ils changent…

En rafale

– Il a parlé avec beaucoup d’émotion et de conviction lors du point de presse, donc j’ai l’impression que ça l’agace beaucoup les pensées des Québécois.

– Si jamais vous avez envie d’y participer…

– Gerard Gallant a crinqué sa troupe et elle n’a pas peur d’affronter les Kings dès la première ronde.

– Ça, c’est vraiment drôle!

– Rien n’est impossible lors de la danse du printemps.

PLUS DE NOUVELLES