Pas de lettre pour Matthews… et le retour des barbes chez les Leafs

Comment ça se passe chez les Maple Leafs de Toronto avec le départ de Ti-Lou Lamoriello? Les gars sont sans aucun doute heureux pour une chose très simple : la barbe et les cheveux peuvent désormais être de la taille qu’ils souhaitent. Plus de contrainte. Enfin. Une belle grosse barbe à la Jordie Benn, ça attire la gent féminine de nos jours, non? Le nouveau directeur-général des Leafs, Kyle Dubas, a touché un point très juste : les joueurs pourraient davantage s’exprimer, être eux-mêmes. Ce n’est pas banal, ça.

Outre la situation faciale des joueurs, Mike Babcock a confirmé les joueurs qui allaient arborer une lettre sur leur chandail. Trois lettres seront donc octroyées. L’une à John Tavares et les deux autres à Patrick Marleau et Mike Reilly. Il est question ici de la première lettre de l’alphabet, la lettre « A », puisqu’il ne devrait pas y avoir de capitaine au sein de cet alignement en vue de la campagne 2018-19.

Mais où est la lettre pour Auston Matthews, que tout le monde voyait comme capitaine avant que John Tavares débarque dans la Ville-Reine? À moins qu’on lui réserve cette lettre de noblesse, sans qu’il porte une lettre d’adjoint sur son chandail cette année. Ou, à moins qu’il ne soit pas le leader que l’on croit, ce qui me rappelle d’ailleurs la situation entre Babcock et lui l’an passé, où Babcock s’est dirigé chez lui afin de régler ce petit litige.

Quoique sans lettre sur son chandail, ça ne lui mettra pas cette pression supplémentaire avec laquelle a composé Max Pacioretty lors de son règne avec le Canadien. Matthews pourra se concentrer à joueur au hockey et s’amuser.

Bref.

Il y a également le dossier de William Nylander qui fait un peu trop jaser à Toronto. Le fils de Michael n’est pas du camp d’entraînement puisque l’équipe ne l’a pas invité, dû à l’impossibilité de s’entendre avec celui-ci pour le moment. Un dossier très épineux, qui pourrait faire en sorte que le jeune homme se retrouve au sein d’une autre organisation, en retour d’un défenseur pouvant remplir une brigade qui manque de coffre. En tour cas, le plan B ou C de l’organisation est Tyler Ennis, qui sera du camp.

En rafale

– On dirait bien qu’une prolongation de contrat pointe à l’horizon.

– Ouf. Il me semble qu’il exagère un tantinet…

– Darnell Nurse souhaite un accord de 3 millions de dollars.

C’est triste qu’un joueur s’absente du camp pour ce type de raison. 

– Préparez-vous, vous allez vous attacher à lui.

– Comment trouvez-vous ce troisième chandail?

PLUS DE NOUVELLES