Pacioretty est nommé capitaine | En rafale

Ce matin, comme DLC l’anticipait le 18 mars dernier, Max Pacioretty succèdera à son compatriote américain Brian Gionta et a été nommé, sans grande surprise, le 29e capitaine de l’histoire des Canadiens de Montréal.

Marc Bergevin avait affirmé vouloir nommer le capitaine de son équipe avant la fin du camp d’entraînement, on peut dire qu’il n’a pas « niaisé avec la puck » et qu’il a tenu parole. Note discordante, malgré les déclarations de Geoff Molson, hier, on n’a pas attendu pour procéder à la nomination. #Cassette

Max Pacioretty est un leader calme qui prêche par l’exemple, il n’a rien de l’exubérance d’un P.K. Subban ou de la fougue d’un Brendan Galalgher, mais c’est un homme intelligent et mature. Brendan Gallagher est encore très jeune et pour ce qui est de P.K. Subban, ce dernier ne faisait pas l’unanimité et était très contesté à son arrivée dans la LNH, on voyait régulièrement des commentaires qui n’étaient pas vraiment positifs à son endroit. Un joueur parvient difficilement à se défaire d’une étiquette du genre, il faut du temps pour changer une perception et ce n’est pas un hasard si le numéro 76 est continuellement mentionné lorsque des listes des joueurs les plus détestables de la LNH sont publiées. #PKcestPK

Les assistants de Pacioretty seront Andrei Markov, Tomas Plekanec, P.K. Subban et Brendan Gallagher. Markov et Gallagher un soir, Subban et Plekanec un autre. #Domicile #Étrangers

Pour le poste de capitaine, les candidatures de Plekanec et Markov devaient être écartées d’entrée de jeu, puisque le tchèque en est à la dernière année de son contrat et son avenir avec l’équipe est plus qu’incertain, tandis que la carrière de Markov tire à sa fin et il serait surprenant qu’il soit encore avec le CH au terme de son actuel contrat (qui prend fin en 2017).

Selon le communiqué émis pas le Tricolore, ce sont les joueurs qui ont élu le capitaine, suite à un scrutin tenu auprès de l’équipe, et si c’est là la nomination de ses coéquipiers, ce choix fait assurément l’affaire de la direction.

Le choix était-il déjà fait? Le capitaine a-t-il été choisi par les joueurs ou la direction?

Blessé, Pacioretty ne peut prendre part aux exercices en compagnie de ses coéquipiers, mais on peut dire qu’il progresse dans sa guérison et il semble de plus en plus à l’aise sur la patinoire. Tant mieux…

Pour revenir à l’autre candidat qui était en lice pour porter le « C », le don de 10 millions $ de P.K. Subban à l’endroit de l’Hôpital de Montréal pour enfants a fait dire à de nombreux observateurs que c’est le défenseur étoile qui devrait porter la prestigieuse lettre de capitaine, mais malgré ce geste d’une immense générosité, cela n’en fait pas le meilleur prétendant au titre auprès des joueurs pour autant, pas plus que cela n’amenuise sa candidature. Max Pacioretty est un leader qui a grandi au sein de l’organisation, un joueur qui a fait preuve de ténacité et de résilience au cours de sa carrière. En prime, Pacioretty est encore sous contrat jusqu’en 2019 et son salaire annuel de 4,5 millions $ se veut une des meilleures aubaines à travers toute la LNH, sinon LA meilleure.

Au terme de ce contrat, le CH devra allonger beaucoup de billets verts pour conserver son leader dans un maillot bleu-blanc-rouge, mais pour l’instant, les Glorieux ont trouvé leur meneur pour les années à venir… En fait, on pourrait dire l’autre meneur, puisque de l’aveu de nombreuses personnes, le véritable leader du CH, c’est Carey Price.

Pendant ce temps, au camp d’entraînement du CH…

En ce début de camp d’entraînement, on a divisé les effectifs en trois groupes chez les Canadiens. L’équipe A, B et C. Vite comme ça, je ne suis pas certain que je déborderais d’optimisme si j’étais listé au sein de l’équipe C…

L’intensité commence à augmenter en ce jour 2.

Mauvaise nouvelle pour un joueur qui vise à se tailler un poste avec l’équipe : ça augure très mal pour Michael Bournival en ce début de camp, il est déjà aux prises avec des symptômes de commotion cérébrale. #Retraiteprématurée?

Tomas Fleischmann affirmait hier qu’il visait un poste parmi les six premiers attaquants de l’équipe, c’est justement là qu’il se retrouve aujourd’hui.

D’ailleurs, on a eu droit à une première composition de trios ce matin. #Elleragauche

Et les paires défensives sont demeurées les mêmes par rapport à la fin des dernières séries éliminatoires. #MarkovSubban #EmelinPetry

Déjà une complicité pour le duo Alexander Semin et Alex Galchenyuk?

Malgré la belle poussée offensive du duo d’Alex, Nathan Beaulieu veillait au grain.

Mais c’était une question de temps pour Semin, il est le premier à toucher le fond du filet en déjouant Carey Price avec un tir frappé foudroyant, suite à une passe de Galchenyuk. #Çapromet

Sven Andrighetto semble incapable de garder son numéro, lui à qui on a donné un nouveau numéro pour une troisième fois en très peu de temps.

Un numéro qui descend constamment… Peut-être un signe qu’il entamera la saison à Montréal? #CHAimeLesPetitsNuméros

Jacob De La Rose semble convaincu d’avoir sa place avec le grand club. #ChouchoudeTherrien

En rafale

– Patrick Kane est de plus en plus controversé à Chicago. #Patatechaude

– On marche sur des œufs chez les Blackhawks.

– Un autre Patrick, Roy celui-là, qui a aussi connu sa part de controverses durant sa carrière, affirme être devenu un entraîneur plus humble.

– Tel que prévu, Nathan Horton n’a pas été en mesure de passer les tests physiques à Toronto.

– On se bat pour le poste d’adjoint à Semyon Varlamov au Colorado. LIEN

– Déjà des blessés chez les Sabres de Buffalo.

– Nouvellement arrivé chez les Stars de Dallas, Patrick Sharp rencontre quelques partisans.

– Martin Havlat afficherait une excellente forme physique en ce début de camp avec les Panthers.

Toujours une bonne nouvelle pour un gars à l’essai… #TryOut

PLUS DE NOUVELLES