Pacioretty : 40 is the new 50 | Prolongation | Le bébé est lancé

Peut-être, je dis bien peut-être, que Max Pacioretty connaîtra-t-il un jour une campagne de 50 buts.

Peut-être, mais peut-être pas aussi.

En fait, probablement pas.

Pourquoi?

Parce que c’est quasi surhumain d’inscrire 50 buts dans la LNH de nos jours.

Dans les cinq dernières années, seuls Ovechkin, Stamkos, Malkin, Perry et Crosby, ont réalisé l’exploit!

On ne parle pas exactement de pieds de céleri mal entourés! C’est la crème de la crème!

Si on remonte à l’ère du hockey offensif qui s’est terminé plus ou moins en 1994 avec la trappe de Jacques Lemaire au New Jersey, tiens prenons la saison 1992-1993, il y avait encore 14 marqueurs de 50 buts et 25 marqueurs de 40 buts et plus!

L’an passé, seul Ovechkin en a réalisé 50 (51) et seuls Pavelski (41) et Perry (43) ont atteint la marque des 40!

Est-ce que, toutes proportions gardées, Pacioretty, 39 buts l’an dernier, est un moins bon marqueur que Mark Recchi, Dave Andreychuk et Kevin Stevens?

Si on on remonte à la saison 1989-1990, Pacioretty
est-il un moins bon marqueur que Gary Leeman qui avait inscrit 51 filets?
Source: vintageleafs.blogspot.com

Bien sûr,  les systèmes défensifs sont plus efficaces, les joueurs surentraînés sont aussi plus grands et plus rapides. De leur côté, les gardiens sont TOUS bons, plus gros, plus grands, plus rapides et ils portent un équipement qui pèse une fraction de ce qu’il pesait dans les années 80.

Et il y en a même, comme Price, Rinne et quelques autres qui sont devenus quasi imbattables avec des taux d’efficacité oscillant autour de .935!

Ça aussi c’est presque surhumain!

C’est pourquoi Pacioretty, s’il espère en marquer 50 un jour, devra 1) commencer sa production optimale dès la première semaine de la saison, ce dont il n’a pas l’habitude, et 2) idéalement être jumelé à des joueurs offensifs supérieurs à Desharnais et Gallagher.

Attention! Comme plusieurs qui me lisent depuis des années le savent déjà, je suis un grand admirateur de DD et de Gallagher, ce sont de bons joueurs, généralement efficaces offensivement et vraiment pas mauvais défensivement, mais force est d’admettre qu’on ne parle ni de Getzlaf ni de Perry ici.

Est-ce que d’ici 2-3 ans on verra Pacioretty à gauche de Galchenyuk et Scherbak ou, qui sait, McCarron?

Est-ce que ça le rapprocherait nécessairement des 50 buts, ou se mettrait-il alors à passer davantage la rondelle, comme on la vu lors du récent passage au centre du #27?

Je ne sais pas.

Quand ça compte le plus…
En attendant, ce qu’on espère surtout de la part de Pacioretty, et dans une moindre mesure, de la part de Desharnais, c’est une production accrue en séries éliminatoires. Car c’est bien beau les buts gagnants en saison régulière, mais il faut aussi le faire quand ça compte le plus.

À cet égard, je dois dire que je suis plus confiant que par le passé en ce qui concerne le grand 67.

L’Américain a vraiment élevé son jeu de plusieurs crans cette saison, athlétiquement parlant mais surtout mentalement. Et c’est justement cet aspect qui semblait le plus faire défaut en séries l’an dernier.

Pacioretty semble maintenant penser et parler en gagnant. Mais surtout, il agit en gagnant, en leader, sur glace et hors glace.

C’est pourquoi, même s’il ne sera jamais un grand passeur et un grand créateur, je suis plus enclin à le considérer membre en règle de l’élite chez les ailiers : ses buts, son puissant coup de patin, son jeu défensif absolument phénoménal ET son nouveau leadership.

Fait que, 50 buts?

Whatever, 40 is the new 50. God, maybe 35 is the new 50!

De toute façon, ce ne sont pas les buts en saison qui comptent le plus pour un vrai gagnant, un grand leader.

Ça aussi, Pacioretty le comprend sans doute mieux que jamais.

Prolongation
– Les Sabres ont besoin de joueurs pour remplir des chandails (après leur journée d’hier). #GrigoGagnant

– Les débuts timides de DSP avec le Canadien! LIEN

– Flynn et Mitchell échangés des Sabres au Canadien : La perspective d’un journaliste de Buffalo. LIEN

– Teemu Pulkkinen (Red Wings) a été rétrogradé dans la AHL. Il semble vraiment être à cheval entre la AHL et la LNH, lui. LIEN

– Dave Nonis estime VRAIMENT mal la valeur de ses joueurs!

https://twitter.com/Hope_Smoke/status/572775994614009856

– Marc Bergevin aurait-il dû transiger pour David Perron, avec le recul?

– Oui, oui… Zac Rinaldo est capable d’être gentil!

– 2 moves très mineurs, chez les Bulldogs.

– Le HBO: Road to Kovalev – Pascal est très nice! VIDÉO

Etlebut.net, c’est parti!
Alors voilà, comme je vous en faisais part la dernière fois qu’on s’est parlé, mon nouveau bébé, Etlebut.net est lancé!

Vous pouvez, entre autres, déjà y trouver l’histoire loufoque de son origine et en apprendre plus sur son concept. Vous y trouverez aussi mon évaluation du travail de Marc Bergevin qui, à mon avis, devrait être nommé DG de l’année.

Il n’y a pas encore de pubs (ni de Twitter) mais chaque chose en son temps. Ça ne saurait trop tarder. On va mettre le cousin, « Yann the Man », là-dessus!

Cela dit, nous avons déjà une page Facebook et la section commentaires au bas des articles est prête et ne nécessite aucun compte ni mot de passe sur le site pour l’instant.

Venez nous jaser le bout de gras, dans le respect et l’harmonie, comme toujours!

PLUS DE NOUVELLES