P.K. est passé de héros en troisième… à zéro en prolongation | Un autre canard mort sur la glace du Bridgestone Arena

Publié le 19 mai 2017 à 07:44 par

Kevin Malenfant

Après que Roman Josi ait donné les devants aux Prédateurs dans leur série contre les Ducks, dans le match #3, l’action était de retour à Nashville dans le cadre d’un match important : avec une victoire, les hommes de Peter Laviolette prenaient une sérieuse option sur la finale, alors qu’avec une défaite, on était de retour à la case départ.

Les Ducks ont eu l’avantage de la rencontre au chapitre des tirs, et un aspect du jeu n’a pas changé : les deux formations en arrachent en avantage numérique. Celles-ci n’ont inscrit qu’un but chacune, en 28 occasions obtenues en troisième ronde.

Capture

Richard Rakell a ouvert la marque avec un lancer frappé précis entre les jambières de Rinne…

Mais le plus beau but de la soirée revient sans aucun doute à Nick Ritchie. Quel lancer!

Tirant de l’arrière 2 à 0 dans un match aussi important, les Prédateurs se sont donnés comme mission d’amener le match en prolongation. Avec 7 minutes à faire au match, un lancer frappé de P.K. Subban s’est frayé un chemin entre tout le monde pour terminer dans le fond du filet.

Puis, plus tard en fin de match, une rondelle libre devant le filet s’est transformé en but égalisateur, gracieuseté de Filip Forsberg. Direction prolongation.

C’est finalement Corey Perry P.K. Subban qui a mis fin au débat en prolongation, brisant ainsi la belle remontée des siensUn tir à l’apparence anodine de Perry a été dévié par le #76, qui a marqué dans son propre filet au pire moment imaginable.

Ce troisième but gagnant en prolongation est bon pour le premier rang de l’histoire de la LNH, à égalité avec Maurice Richard et Mel Hill.

Victoire des Ducks, qui égalisent la série, 2 à 2.

Prolongation

– Pour un deuxième match consécutif, un partisan des Prédateurs a lancé un canard mort sur la patinoire.

On espère ne pas voir des pingouins morts sur la glace, si l’on a droit à une finale Nashville-Pittsburgh.

– Un juge de ligne s’est fait frappé dans les jambes.

– Peter Laviolette n’avait pas l’air particulièrement heureux.

– Les performances en séries.

Capture

– Le duel du jour :

fdsfdg